leral.net | S'informer en temps réel

DESTRUCTION D’UNE MOSQUEE RECLAMEE PAR DES CHRETIENS : Une guerre interreligieuse en vue aux Parcelles Assainies

Après le renvoi d’une élève musulmane pour motif de port de voile au collège Notre Dame du Liban et au collège Hyacinthe Thiandoum pour le même motif, c’est au tour d’une mosquée dont des chrétiens ont exigé la démolition à l’unité 22 des Parcelles Assainies de Dakar.


Rédigé par leral.net le Lundi 4 Novembre 2013 à 02:16 | | 35 commentaire(s)|

DESTRUCTION D’UNE MOSQUEE RECLAMEE PAR DES CHRETIENS : Une guerre interreligieuse en vue aux Parcelles Assainies
C’est une affaire qui oppose l’école privée catholique CSPA et notre confrère Cheikh Oumar Tall. Installé aux Parcelles Assainies depuis 20 ans, il a aménagé une petite mosquée jouxtant le mur latéral de ladite école. Depuis deux décennies, la cohabitation n’a jamais posé de problème. Il a fallu que les responsables catholiques du CSPA ait construit dans l’enceinte de l’école une église, puis récemment un monastère pour y former des abbés, pour que les choses ont pris une autre tournure. Sous le prétexte que la mosquée est construite sur une voie publique, les responsables catholiques ont saisi le maire, le préfet et le commissaire des Parcelles Assainies pour procéder à la destruction du lieu de culte musulman. Et c’est aujourd’hui, lundi 4 novembre, que cet acte inédit au Sénégal va avoir lieu. Décision prise par le sous-préfet M. Ndao. Selon M. Tall, ce qui gène au fond l’école, c’est que ses propres élèves musulmans prient dans la mosquée et y récitent les khassaïdes de Serigne Bamba. Il ajoute que le prétexte avancé par les responsables catholiques du CSPA au sujet de l’occupation de la voie publique est fallacieux, « car la mosquée n’a jamais obstrué le passage, aussi bien pour les passants que pour les véhicules, surtout les camions ». Se voulant plus explicite, notre confrère a déclaré ce qui suit : « Cet argument d’occupation de la voie publique utilisé pour tromper les autorités administratives, même s’il était vrai, ce n’était pas aux autorités de l’église du CSPA de demander à la mairie, par écrit, de détruire la mosquée. Parce que cette mosquée n’est pas construite dans leur domaine. Au contraire, elle fait face à ma maison ; et le nettoyage de l’espace environnant la mosquée incombe à ma famille. Donc si l’occupation de l’espace public était un argument solide, ce serait normalement aux populations et, en tête, au délégué de quartier de l’unité 22 des Parcelles Assainies de faire des remarques ou des doléances, ce qui n’a jamais été le cas. Mieux, les populations se sont appropriées la mosquée et la défendent actuellement ». M. Tall poursuit ses récriminations et révèle que les autorités du CSPA ont souvent renvoyé des élèves musulmans qui portent des boubous Baye Lakhat. Selon lui, une autre raison qui justifie le souhait de démolition de la mosquée est que le monastère fonctionnel depuis 2 mois a sa porte qui s’ouvre à quelques mètres de la moquée. « Certainement, ils ne supportent pas de voir ce lieu de culte musulman implantée depuis 20 ans et qui leur semble un affront. Non seulement, des passants en font un lieu d’escale pour prier, mais aussi et surtout la mosquée incriminée n’a jamais gêné le voisinage. Ce qui se passe est que les chrétiens du CSPA ne tolèrent pas la cohabitation entre la mosquée et leur église et monastère. Le sous-préfet refuse que le problème soit considéré comme un conflit religieux. Pourtant, il l’est ! Car c’est ce sont les responsables chrétiens du CSPA qui ont réclamé par écrit la destruction d’un lieu de culte musulman. A la place de la mosquée, s’il y avait un grand-place de damier ou un lieu de vente de PMU, les responsables de l’église et du monastère du CSPA ne demanderaient pas à l’Etat détruire de lieu. Le délégué de quartier et l’imam ratib de l’unité 22 ont pris la défense de la mosquée », conclut notre confrère.
Pour notre part, nous estimons que si on n’y prend garde, cette affaire inédite risque de réveiller un conflit interreligieux. Ce qui ne serait nullement la fierté du Sénégal, réputé un exemple de havre de paix religieuse pour l’Afrique et le monde entier.



1.Posté par Am le 04/11/2013 03:22 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Jsuis musulman mais c votre article qui tente de semer la pagaille..Si la mosquee n'etait pas sur la voie publique, le sous prefet n'aurait pas pris la decision de le détruire. Tant que le constat d'illégalité est fait ce sera la seule cause.

2.Posté par yoro le 04/11/2013 04:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Après vingt ans pour détruire la mosquée maintenant?

3.Posté par Kocc le 04/11/2013 04:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le problème prend une autre tournure quand cette demande est faite par écrit par le chrétien.
Je l'ai dit ailleurs, depuis l'arrive du nouveau cardinal, il y'a de plus en plus de conflit.
Ils risque de pousser le bouchon un peu loin.
Ils seront les seul perdant dans un conflit inter religieux. Je le trouve un peu trop belliqueux pour un homme religieux, il parle souvent de dialogue entre religieux mais ses act et discours, favorise la séparation des deux communautés.

4.Posté par tafa le 04/11/2013 05:27 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

si au Senegal le dialogue ismamo-chretien existe c grace aux musulmans qui sont tolérants malgrè leur majorité. je s8n Italie, mais nous avons droit slt a
des salles de prière or dans tous lè lieu public il y a des croix et lè cloche sonent jusk 00h

5.Posté par diaguily sy le 04/11/2013 05:31 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour le rédacteur de cet article est très dangereux. mais il ne sait pas que les sénégalais ont dépassé ça et nous allons jamais revenir en arrière.

6.Posté par lil''babs le 04/11/2013 06:01 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Faut pas se foutre de nous. Si la mosquèe est dètruite, alos on nous donne droit de dètruire toute èglise au Sènègal. Qui vivra verra. La bontè ne doit jamais ètre vue comme un signe de faiblesse. a bon entendeur

7.Posté par cooldex le 04/11/2013 06:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si la construction de la mosquée est illegale, elle doit être détruite. peu importe qui en fait la demande. Faut pas chercher des problèmes là où il y'a rien.

8.Posté par DIOUF le 04/11/2013 06:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

personne ne doit détruire les bonne relation qui existe entre nous ce journaliste est dangereux il est satan comme moi j''ai des cousin musulman nos mères sont de même père même mère il faut arrêter ses bêtises laissez nous en paix ensemble musulman et catho pour construire le sénégal

9.Posté par xmen le 04/11/2013 07:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ATTENTION;attention,attention ,on parle de tolerance des uns et des autres.LA tolerance sé AUSSI accepter s k vous ne pouvez pas accepter en temps normal.si les autorites n'avaient pris cette decission depuis pourkoi à l'eglise de le signaler Cela eveille le mepris des uns et des autres ,la mefiance ;le rejet et la haine.je pense kils devront laisser aller et laisser les autorites faire leur travail peut etre kelk part il ya une eglise ki gène les musulmans pour la bonne quietude de la nation et bonne entente on laisse

10.Posté par kady le 04/11/2013 07:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qu'on ne nous fatigue pas, la construction de la mosquée était illégale, donc où se trouve le problème. Yéne (Jousnaliste et Mr Tall) œuvrez pour Satan, vous n'êtes pas tolérant. A la SICAP, la mosquée collée au Collège Sacré-Coeur a été construite sur le terrain des frères qui a offert le terrain gracieusement à la communauté musulmane. Au Sénégal, les gens ont tendance à cautionner l'illégalité.

11.Posté par ndell le 04/11/2013 07:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Article dangereux, tendancieux et très subjectif.
"Une certaine presse " cherche toujours à attiser le feu qui couve partout à cause de la présence de Chaïtaan. Ce dernier a beaucoup d'adeptes parmi les "journalistes" (attention aux guillemets"!!!)
S'il y a occupation de la voie publique, il y a situation de horss-la-loi. C'est d'autant plus dangereux que l'article cherche à manipuler nos frères mourides. Serigne Touba est le premier à se conformer aux lois en disant "bul tooñ sa moroom, bul tooñ sa boroom" (pardon si j'ai mal cité!!!)
Et puis les CSPA c'est une école laïque, même si ses dirigeants sont catholiques (là aussi je peux me tromper)
Au total, la "presse" dot cultiver la paix et la concorde au lieu de réveiller des démons. (rappelons que le démon dort en chacun de nous)
HONTE A UNE PAREILLE PRESSE !!!!
Que DIEU sauve mon pays.
WA SALAAM

12.Posté par BAG le 04/11/2013 07:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien dit Kady, au sacre coeur la mosquee a ete construite sur le terrain du college sacre coeur gracieusement offert . Je pense que ce journaliste est tres dangereux et veux semer le trouble au Senegal. Et malheureusement il ya des idiots qui vont reagir avec leur instins aulieu de reflechir sur la pertinance d'un tel article au Senegal. Laisser la justice faire son boulot c'est tout, le borom mosque n'avait qu'a la construire chez lui point barre.

13.Posté par wattatat le 04/11/2013 07:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le cardinal Sarr est un homme de FITNA, belliqueux, rancunier et agressif. Si les chretiens du Senegal suivent cet homme tot ou tard le Senegal sombrera dans un conflit religieux. Le cardinal Sarr a defendu l'exclusion d'eleves musulmans jugés trop religieux dans le passé, il avait aussi poussé les chretiens a l'emeute apres le discours de Wade sur Jesus, il n y a pas longtemps le meme Cardinal s'etait precipité pour accuser les musulmans d'avoir profané les cimetieres chretiens, alors que le coupable etait un chretien.
On cherche la petite bete parcequ'on se croit tout puissant, mais une fois que les vieux demons de la haine sont rveillés personne ne sait ou cela peut aboutir.

14.Posté par SEN le 04/11/2013 08:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Désolé ce commentaire a été modéré pour non respect de la charte.

15.Posté par SEN le 04/11/2013 08:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Désolé ce commentaire a été modéré pour non respect de la charte.

16.Posté par SEN le 04/11/2013 08:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Désolé ce commentaire a été modéré pour non respect de la charte.

17.Posté par SEN le 04/11/2013 08:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Désolé ce commentaire a été modéré pour non respect de la charte.

18.Posté par pape diop le 04/11/2013 08:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mais ouvrer les yeux cher ami une mosqué qui exite depuis 20ans et un jour ils veulent le detruire soi disant que la mosqué et illegale voyont pourquoi ils n"ont pas crier depuis!la mosqué c"est un lieu de culte et un lieu de culte ne doit pas etre detruis attention a ce qui le feront.

19.Posté par donatella le 04/11/2013 08:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le senegal est un pays de tolerance ,qu on arrete cet article sa nous mennent ou ,reflechissons on a toujours cohabiter ensemble sans histoire

20.Posté par verité le 04/11/2013 08:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

en tout cas je ne sais pas qui a raison mais une chose est sur les chrétiens ne doivent pas s'aventurer à aucun a abusé de notre tolérance pour nous offenser discrètement.ISLAM reste tolérant OUI mais quand elle est menacée elle s'est réagir et vous le savaient très .........wasalam

21.Posté par ababa le 04/11/2013 08:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je me demande si vraiment l'auteur de cet article est bien un journaliste. D'abord il fait usage d'un français à réveiller Molière et Senghor, ensuite, il donne son avis au lie de relater les faits (si toutefois il a fait les investigations requises pour diffuser l'information). Leral devrait revoir les articles et textes truffés de fautes avant de les publier. pour ce qui est du contenu, c'est extrêmement grave de porter atteinte au dialogue islamo chrétien. prenons ce que dit ce monsieur avec des pincettes té gnou délo si khel yi. Je suis musulmane mais respectons nos frères chrétiens!

22.Posté par peace05 le 04/11/2013 08:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pk dtruire cette mosquée après tan dané ne sèmons pas le dsastr dan ce pays svp mè paren chrétien ne devré pa réclamè la destruction de l'égliz inon ka suportè cela com il lon fé dp8 d zané. a st michel jvoi d musulman priè en direction de légliz prtan on nenten pa le directeur ou les prètre se plindr! laisson 7mosqué la ou el è! s8 catholik mè jpens kon doi ètr moin exigen avk lè musulman tré religieu 6no sa vodré mieu de ne pa acceptè lè muslim a la cspa soyon toléran lè zun d zotr é accepton lè zotr tel kil son c ck Seigneur Jésus nous a appri pa la colèr ni la haine!

23.Posté par DAC le 04/11/2013 09:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Honnêtement, je me demande si vraiment on peut parler de problème inter-religieux dans ce cas présent! La loi a tranchée, je ne vois pas sujet à discussion.
Que l'on rappel pas ces histoires de voiles car les infos n'étaient pas exactes et c'est encore le cas de cet article fanatique.
A voir le libellé même de cet article, je me demande si un journaliste digne du nom en est l'auteur. Le modérateur devait commencer d'abord par cet article qui n'a d'autre objectif que de semer la pagaille dans la tête des moins intelligents.
Ceux qui n'ont rien compris peuvent continuer à s'attaquer au Cardinal, ils auront de réponse que le silence !

24.Posté par Moy lolou le 04/11/2013 09:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

vous de leral et des autres journaux cessez de vous foutre de la gueule des gens, au lieu et place de ramener ce connard de prete sarr , qui depeuis son accession au fauteuil ne cesse de placer des bombes en vue de détruire la convivence pacifique qui a toujours excisté au Sénégal et ce dont les autres nous ont toujours envié, vous vous limitez à vouloir nous emmerder avec vos restrictions à la con. Faites savoir à ce connard, s'il est la marionnete de quelques forces du mal, adeptes de satan, qui veulent détruire notre harmonie; IL PERD SON TEMPS, LE SENEGAL EST UN ET INDIVISIBLE, CHERS FRERES ET CHERES SOEURS EVITONS DE TOMBER DANS LEUR PIEGE DIABOLIQUE!

25.Posté par bineta le 04/11/2013 09:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il faut tjrs savoir faire la part des choses au senegal beaucoup de mosqué sont construit sur la voie public pourquoi détruire celui là et une mosqué est à usage public donc faut pas cherché la bête ou elle ne se trouve pas.les deux réligions ont tjrs cohabité et il faut pas oublié que ns somme tous des frére , soeur , oncle etc...

26.Posté par OH le 04/11/2013 10:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est l'église qui doit *être détruite. Si l'autorité ne la fait pas, des évènement grave risquent de se produire.

27.Posté par diery le 04/11/2013 10:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

vive la cohésion et l'entente entre toutes les religions au Sénégal et ailleurs .a bas les démons de la division et de la terreur .la paix rien que la paix. ce genre de problème peut être réglé sans qu'on ait besoin d'écrire un article qui ne fera qu'attiser le feu.

28.Posté par Ndeysaan le 04/11/2013 10:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ndeysaan Senegal Delou naaa ganaw de 100 an!! Depuis l'arrivee de Wade , le Senegal a change et ca de tous les cotes!!! We have a very long way to go!!! Si ce nest pas des insultes entre mourides et tidianes; c'est des tiraillement entre chretiens et catholiques, des reactions xenephobiques entre les differents groupes ethniques: Une guerre civile et sanglante s'en suivra ou 10 a 30% de la population va perir! Continuez c'est la bonne voie!

29.Posté par sow le 04/11/2013 11:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ils n'ont qu'a prendre l'exemple du village de ndiongolor a fatick. la mosquee et l'eglise font face il nya que la route nationale qui les separe et tous les habitants (musulmans et chretiens) cohabitent parfaitement et chacun pratique sa religion sans gener l'autre. un bel exemple.

30.Posté par patriote le 04/11/2013 12:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je suggère à ces sénégalais d'aller voir leurs frères chrétiens pour discuter une solution est toujours possible, et Dieu est Miséricorde
AVANT TOUT ON EST TOUS DES SENEGALAIS
VIVE LA PAIX ET L'UNION DES COEURS

31.Posté par OFFRE le 04/11/2013 13:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A Louer à KEUR MASSAR, Unité 09 derrière l’hôpital, Un APPARTEMENT AU REZ-DE-CHAUSSEE, composé d’un salon et deux chambres à coucher dont une avec toilette intérieure, une cuisine, une toilette extérieure, une cour, un garage. - Contacts : 77 732 90 73 / 77 374 76 97

32.Posté par FAB le 04/11/2013 13:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Seul la paix et les bonnes œuvres sont demandées par Dieu.
Qui dans sa clémence nous ouvrira son paradis.
N'écoutez pas le rédacteur de cet article, que Dieu ait pitié de lui
à cause de son inconscience, car il n'est pas donné à tout le monde
de pouvoir mesurer les conséquences de ses propos.

33.Posté par LISA le 04/11/2013 13:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

chers frères et sœurs faisons tout notre possible pour préserver la paix et le dialogue islamo-chrétiens dans notre pays. Mes grand-parents paternels sont chrétiens et je suis musulmane. L'Islam est une religion de tolérance mais j'ai comme l'impression que parfois les musulmans oublient qu'ALLAH dit dans le Coran "LAKOUM DINOUKOUM WAL YA DINE". Ayons le sens du pardon. A mes cousins chrétiens je vous demande de respecter la religion de vos élèves parce que l'école est une institution laïque au Sénégal.

34.Posté par Minerve le 04/11/2013 18:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il y a des moutons ici pour qui, quand il s'agit de religion ya pas de légalité ya pas de bon sens il faut trouver le bouc émissaire.
Une mosquée de moins égal 50 000 mosquées de plus et vous voulez mettre le feu au Sénégal pour une mosquée alors que chaque jour on entame la construction d'une.
Vraiment disons nous la vérité, quand on dit musulman cela ne veut pas dire impulsif, qui ne raisonne pas.
Que ce soit CSPA ou pas le jour où cette mosquée érigée sur la voie publique, même si c'est depuis 20ans, sera une une entorse douloureuse pour une urbanisation ordonnée, la décision de la déplacer se posera. Que les responsable de cette mosquée arrêtent cette cabale indigne de bon croyant, parce que Dieu n'aime pas les calomniateurs, qu'il s'en ouvrent au Maire pour obtenir au plus vite un espace sécurisé pour y ériger leur lieu de culte si cela ne peut se faire dans leur concession ET PAS SUR LA VOIE PUBLIQUE. Qu'est ce que cela veut dire le publique est à majorité musulmane? Ce n'est pas un argument valable.

35.Posté par Jean le 11/11/2013 13:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'école catholique était là avant cette mosquée.

La personne qui a pris la responsabilité de la construire sans aucun PERMIS DE CONSTRUIRE a fait de la provocation car on entend toute la journée les hurlements des talibés.

Cela empeche les élèves catholiques de travailler et cela empêche les chrétiens de prier.

C'est du harcellement.

Si des catholiques construisaient une église contre le mur d'une école coranique du Sénégal,
tous les Sénégalais musulmans se mettraient à hurler.

Trève de conneries !

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image