leral.net | S'informer en temps réel

DETOURNEMENT DE 8 MILLIONS A LA RTS : Un comptable de la chaîne traîné à la barre

8 millions de francs, c’est le trou constaté au niveau de la télévision nationale, la Rts. Ce, du fait de son agent comptable, Magaye Ndiaye. Licencié illico par la direction, ce dernier a comparu hier devant le Tribunal correctionnel pour escroquerie, faux et usage de faux et détournement de deniers publics. Il a brandi la maladie de son enfant pour sa défense. Verdict le 25 février prochain.


Rédigé par leral.net le Vendredi 29 Janvier 2010 à 14:19 | | 0 commentaire(s)|

DETOURNEMENT DE 8 MILLIONS A LA RTS : Un comptable de la chaîne traîné à la barre
Déjà qu’elle est ébranlée par des problèmes de trésorerie, voilà que la Rts vient encore d’être secouée par un énorme scandale. En effet,son comptable Magaye Ndiaye a subtilisé de ses caisses 8 millions de francs. Un geste qui, au-delà de son aspect immoral, est survenu au moment où la Rts est confrontée à de sérieuses difficultés financières. Ainsi, lorsque la Direction a découvert le trou, elle a immédiatement licencié l’agent comptable. Un licenciement suivi d’une plainte. C’est donc hier, devant la 3ième chambre du Tribunal correctionnel que le désormais ex-comptable de la Rts a comparu pour trois chefs d’inculpation : escroquerie, faux et usage de faux, et détournement de deniers publics. Pour commettre son forfait, l’agent comptable procédait avec subtilité. En effet, il faisait usage des cachets de la maison pour produire de faux documents, de fausses factures…. Ce, au nez et à la barbe de la Direction générale qui n’y a vu que du feu. Mais, lorsqu’on a mis la main sur lui, l’ex-agent comptable de la Rts a brandi, pour sa défense, la maladie de son enfant. D’après lui, il a un fils sérieusement malade, paralysé, et qui devrait subir une opération en France. Une situation qui justifie son acte. Cet argument a été servi aussi bien à l’enquête que devant la barre hier. Tout de même, l’agent comptable a manifesté sa promptitude à désintéresser totalement la Rts. En effet, 6 millions de francs ont été déjà déboursés en guise de remboursement. Du coup, il reste devoir à l’établissement dirigé par Babacar Diagne la somme de 2 millions de francs. Pour autant, cela n’a pas empêché l’action publique de se poursuivre. Ainsi, dans ses réquisitions, le Parquet a sollicité l’application de la loi. Assurant la défense de l’agent comptable, Me Adnan Yakhya a demandé la clémence du Tribunal, s’appuyant sur la situation difficile que traverse son client dont le fils reste toujours paralysé. A en croire l’avocat, il n’y a aucune « intention frauduleuse » dans cette affaire. Du coup, il a sollicité la relaxe. Le sort de Magaye Ndiaye sera connu le 25 février, date à laquelle le Tribunal rendra sa décision.

Alassane DRAME L'asquotidien






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image