leral.net | S'informer en temps réel

DIFFAMATION : Didier Bangalter réclame 100 millions de francs à Bougane Guèye

Le directeur général de l’Agence Dak’Cor est traîné en justice par Didier Bangalter, patron de l’agence Optima. Ce dernier reproche à Bougane Guèye d’avoir tenu à son endroit des propos qu’il estime « diffamatoires et inexcusables ». Du coup, il lui réclame, en guise de dommages et intérêts, la bagatelle de 100 millions de francs. L’affaire sera évoquée le 20 janvier, devant le juge correctionnel de la deuxième chambre.


Rédigé par leral.net le Dimanche 16 Janvier 2011 à 17:47 | | 1 commentaire(s)|

DIFFAMATION : Didier Bangalter réclame 100 millions de francs à Bougane Guèye
Le directeur général de Dak’Cor, Bougane Guèye, est renvoyé par citation directe en police correctionnelle devant le juge, pour répondre du chef de diffamation. La société Optima et son directeur général Didier Bangalter ne sont pas contents de l’attitude du patron de Dak’Cor, qui a tenté, si l’on s’en réfère aux termes de la citation, de les discréditer auprès des clients. En effet, selon les mentions portées sur la citation, Bougane Guèye, en concurrent déloyal, a allégué de fausses informations sur la société Optima et son directeur général, en envoyant à des requérants trois messages sms. Dans l’un des messages, on peut lire : « Eviter d’associer votre marque prestigieuse à l’agence Optima. Son directeur Didier Bangalter passe son temps à dénigrer les médias Tv. (…) Ses magouilles ont éclaté au grand jour. »

Ce n’est pas tout. Dans le second message, il est écrit : « Objet : attention, l’image de marque de votre entreprise est en danger !!! (…) L’agence Optima surfacture, fait des plagiats et ne paie pas ses fournisseurs. » Suffisant pour mettre le directeur général d’Optima dans tous ses états. Cependant, il était loin d’être au bout de ses peines. En effet, à l’en croire toujours, un troisième message sms a été envoyé aux clients, dans lequel il est mentionné : « Objet : votre image est vraiment en danger. (…) Il (Didier Bangalter) raconte partout que le budget Casino est dans sa poche, car il est proche de Michel André. »

Ces propos imputés au directeur général de Dak’Cor sont, aux yeux de Didier Bangalter, « diffamatoires et inexcusables ». Selon le boss de l’agence Optima, cela porte atteinte gravement à son image de marque et à son honneur. Qui plus est, selon Bangalter, ce n’est rien d’autre qu’un « manque de considération » vis-à-vis des requérants. Ce qui justifie, selon lui, une action en justice.
Ainsi, il réclame pour la réparation de son préjudice la bagatelle de 100 millions de nos francs.

Ne s’en limitant pas à cela, Didier Bangalter sollicite également du juge de décerner à l’endroit de Bougane Guèye « tous les mandats utiles ». Mieux, le patron d’Optima demande, sur ordonnance du juge, la publication du jugement dans certains quotidiens sous astreinte de 50.000 francs par jour, à compter de la signification. Ce, pour redonner une belle allure à son image de marque. Evoquée la semaine dernière, l’affaire est renvoyée au 20 janvier prochain, si le boss de l’Agence Optima paie auparavant la consignation.

Bitimrew.net



1.Posté par schwarzeraal le 16/01/2011 18:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

chacun veut se faire des millions á sa facon dans un pays pauvre.combien d´anneés faut il pour un senegalais honnete pour gagner un million,et en plus cent millions pour un pays oú le salare minimum est de 50000cfa.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image