leral.net | S'informer en temps réel

DIOURBEL : Pour avoir éjaculé sur une dame au marché

S.Ndiaye un respectable notable de 53 ans échappe à un lynchage
Des histoires hors du commun pour ne pas dire très extraordinaires, on en voit presque tous les jours dans la capitale du baol, mais qui s'est produite hier lundi au marché centrale Ndoumbé Diop de Diourbel, a ravie la vedette. En effet S.Ndiaye, un homme, la cinquantaine bien sonnée a frôlé de très peu la mort pour s'être royalement masturbé jusqu'à effondrement sur une ravissante dame dont l'erreur était seulement d'avoir été au milieu d'une bousculade. Une fois démasqué, notre vieux bonhomme fut sauvé in extremis par des vigiles et des commerçants indulgents venus à sa rescousse.


Rédigé par leral.net le Mardi 13 Janvier 2009 à 21:33 | | 0 commentaire(s)|

24sn.com - Les faits se sont passés, hier matin, au marché central de de Diourbel où en cette période de froid matinal, la très belle ND.M.F, âgée d'une trentaine d'années et aux concours sublimes, venait d'emprunter un des couloirs des étals des marchandes de poissons. Et dans cette partie du marché qui regorge de monde (et principalement de femmes) chaque matin, tout le monde vaquait tant bien que mal à ses occupations en tentant vaille que vaille de se frayer un chemin. Cependant force était de constater que dans ce traquenard tout le monde n'était ni motivé par la même préoccupation, encore moins par le même désir. Et cela s'avère plus juste car l'opportuniste S.Ndiaye qui est ce qu'on pourrait qualifier de notable respectable à Diourbel pour avoir été le bras droit d'une grande autorité religieuse, s'était débrouillé pour se trouver au cœur de cette bousculade matinale. En vérité, notre vaillant gaillard était entrain simplement de se masturber sur la pauvre ND.M.F vêtue d'un « meulfa » (grand boubou que porte les dames maures) de couleur rose. Mais pendant que la dame se trouvait bloquée au beau milieu d'une véritable marée humaine, S.Ndiaye lui balançait d'un mouvement bien cadencé de rigoureux coups de riens, ceci de gauche à droite, et aussi bien horizontalement que verticalement jusqu'à éjaculation.


Malheureusement pour notre assoiffé de plaisir, la belle dame sentit à travers de son léger et assez transparent « meulfa » un liquide étrange. Et regardant derrière elle, elle eu la désagréable surprise de s'apercevoir que S.Ndiaye venait de déverser sur elle une marre de sperme. Alertés par les cris de détresse de la victime qui assommait notre notable de violentes gifles sans que celui-ci ne réagisse, le petit monde (composé essentiellement de la junte féminine) qui se trouvait par-là s'en prit à S.Ndiaye avant que ce dernier ne soit sauvé in extremis par des commerçants et quelques vigiles. Lorsque le calme revint près d'une demi-heure plus tard, l'on apprit que S.Ndiaye qui était marié à deux belles «driankés» reconnues, et père de quatre enfants, était en réalité un habitué des faits. D'ailleurs il n'en serait guère à sa première correction publique.


Thierno KANE 24 H Chrono






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image