leral.net | S'informer en temps réel

DISCOURS A LA NATION : Macky Sall passe sous silence la demande sociale et L'Université Cheikh Anta Diop


Rédigé par leral.net le Jeudi 2 Janvier 2014 à 17:25 | | 0 commentaire(s)|

DISCOURS A LA NATION : Macky Sall passe sous silence la demande sociale et L'Université Cheikh Anta Diop
Bonne année a toute et a tous depuis Denver Colorado.

Vous avez vécu le "Nahéééeee Mbaaye" de la baisse des prix des denrées "à effet immédiat", vous avez vécu l'autre "Nahéééeee Mbaaaye" de la baisse des impôts sur les salaires, vous allez bientôt vivre en direct et en exclusivité la baisse du loyer par le gouvernement Arc en Ciel. Et ne nous emmerdez avec des "et les propriétaires ?". Ils vont baisser sur demande du Grand Timonier bien éclairé. Ce n'est pas une dictature, c'est une façon d'être au diapason de la demande sociale. L'état force tout propriétaire à se plier aux directives du président sur ses propres biens. L'autre a dit:"Fii kou fi fanaane di Jaam". Dans monde (à l'exception de la république des légionnaires), dans de pareils cas, l'état crée les conditions de baisse en se faisant le concurrent des privés. C'est pourtant ce que l'Arc en Ciel avait promis de faire dans le cadre de la baisse des prix de denrées. Vous vous souvenez de la promesse des 60 000 magasins témoins dans tout le pays ? Non ? Mais si vous oubliez aussi vite, kay, ils vont se permettre de dire ce qu'ils veulent. Donc, 60 000 magasins c'était pour offrir au citoyen, à proximité de lui, une boutique qui vent aux prix fixés par l'état pour obliger les autres à suivre. Voilà le chemin pour baisser sans dictature.

un régime d'intentions incompétent, inefficient et qu'avant de commenter ces propos j aimerais savoir ou sont les 100 000 emplois annuels , et comment peut on créer une caste de fils en privatisant l université , s'ils étaient compétents ils auraient trouvé assez de subvention pour ne pas faire participer de pauvres pères de famille , les fils d'agriculteurs dont les récoltes n' ont jamais été aussi catastrophiques de mémoire d' homme, comment aujourd hui techniquement il peut baisser les loyers surtout des privés ? que la vraie solution c'est de terminer l'aéroport de Diass ainsi créer une ville nouvelle qui désengorgerait dakar ! Voilà, macky dit un discours pour respecter la tradition sinon il devrait se cacher , j ai demandé ou étaient nos élites di ko khalamal devant de telles énormités, qu' on nous parle de diplomatie économique au lieu de diplomatie de valet de la francafrique, au lieu de se vanter du ballet de chefs d'Etat occidentaux qui ne donnent pas un kopeck et dt leurs ecomies sont elles memes renflouées par les brics et émirats ! la tromperie et la duperie ont assez duré ! en résumé et en ramassé ce fut mon discours

li tchi dess yeupe aye leurre leu qu'en 2 ans qu il nous fasse un bilan à mi parcours au lieu de nous raconter des fables de noel ! en brut c'est mon commentaire de ce discours...qu il se base sur les grds projets précédents pr aller vers un dév.durable et des actes structurels au lieu de ns promener yonou yokouté , assises, dpes devenus je ne sais quoi, et là le pire PAIE des sénégalais pr un nouveau projet dit "sénégal emergent" .....lepp lépone lègnou SONE on veut une vision claire !

En wolof pour mou lerrrr: khawma kouy nangou niafé toute sa vie ba ame as toute loumou tabakhé aye appartement té kéneu dimbali wou ko tchi mou ame kouy djougué feulé ak birame bou reuy nane wagnil loyer bi pffff!!! que les locataires commencent déjà par payer ce qu'ils doivent !!! il y a des gens qui ont travaillés pour avoir leurs biens contrairement a certains!!! suivez mon regard!! que l'etat réquitsiionne les terrains et appartements mal acquis pour en faire des logements sociaux et qu'ils laissent les honnêtes sénégalais qui se sont battus toute leur vie pour tabakh séni keur lek séné soutoureu librement avec leur famille!

Comment peut-il baisser le prix des loyers quand on sait qu'il y a pratiquement pas de logements sociaux au sénégal et que la majeur parties des maisons ou apparts sont d'ordre privées...là aussi c'est nous prendre pur des imbéciles.

Quand sous prétexte de préserver la libre entreprise on ne veut pas baisser les taxes sur les denrées de
premières nécessitées pour un impact positif sur le pouvoir d'achat du citoyen, comment peut-on spéculer
sur le loyer privé quand on sait que les investissements sur les logements sociaux (sicap, hlm...)
n'existent presque plus dans ce pays ???
Qu'on ne berne pas le peuple avec des slogans à dormir debout la libre entreprise est toute aussi
valable pour l'état que pour le privé Monsieur le president.


Seydina Ousmane Sylla
University of Colorado@Denver
Membre du parti Rewmi






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image