leral.net | S'informer en temps réel

DOMESTIQUES, CHAUFFEURS, BOYS, GARDIENS…. Pourquoi sont-ils redoutés de leurs employeurs?

C’est l’ironie du sort. Dans la logique des choses, le patron devrait être craint de son employer. Mais, le contraire semble être de mise, avec les domestiques, boys et autres. Quelles en sont les raisons? C’est la question que tout le monde se pose. Zoom sur cette cohabitation à multiples ruses.


Rédigé par leral.net le Mercredi 21 Septembre 2011 à 10:19 | | 2 commentaire(s)|

DOMESTIQUES, CHAUFFEURS, BOYS, GARDIENS…. Pourquoi sont-ils redoutés de leurs employeurs?
«Ma bonne fait son travail comme elle l’entend, elle vient à n’importe quelle heure, fait ce que bon lui semble, et je ne pense même pas la renvoyer», s’est lamentée madame Sow. Ruminant mal sa mésaventure, elle compte s’en ouvrir à la grande famille pour avoir une solution. «Quand je lui ai payé son argent et demandé de quitter la maison, mon mari l’a fait revenir et m’a menacée de divorcer si jamais je recommençais mon acte qu’il assimile à de l’ingratitude», explique cette standardiste dans une société de location de voiture de la place. Pourquoi son mari tient-il tant à cette bonne avec qui il dit n’entretenir aucune relation coupable? Pourtant, les anecdotes sont nombreuses et diverses. Les nouveaux «couples modernes» qui louent un petit appartement, loin de la grande famille, pour mieux vivre leurs intimités, disposent, le plus souvent, d’un jardinier, d’une femme de ménage, parfois d’un boy et d’un chauffeur. Au fait de tous les grands secrets de la famille, ces derniers finissent par se découvrir un pouvoir tout à fait, intéressant à cause duquel, ils inspireront à leurs employeurs un respect qui se muera en crainte. Le monde à l’envers, pourrait-on dire. «C’est une simple jalousie, dans la plupart des cas», informe Ndèye Marième, domestique de son état. «Quand après quelques mois de travail, la domestique commence à bien gagner sa vie, c’est normal qu’elle pense à se faire belle et là, la maitresse de maison pense tout simplement que c’est pour plaire à son époux. Et c’est de là que naissent les problèmes», explique la plupart des personnes interrogées. Les bonnes ne sont qu’un cas parmi tant d’autres. «J’avais remarqué une certaine complicité entre le vigile et mon ex-épouse, il lui arrivait même de refuser une commission de cette dernière, prétextant une fatigue», confie M. Sarr, commerçant dans une boutique de cosmétique au marché HLM. «Elle n’avait même plus le courage de lui demander un service. Je ne lui avais rien dit mais je pensais pouvoir résoudre le problème», narre le commerçant qui a fait remplacer le gadien indélicat. Mais, son épouse n’a pas aimé et n’a cessé de causer des ennuis au nouveau gardien, demandant le retour de l’autre. «Un jour, j’ai surpris le gardien que j’avais expulsé, en plein ébat avec ma femme. Cause de notre divorce», se désole M. Sarr. Dans de nombreuses familles, cela semble être le fin mot du pouvoir grandissant des employés de maison. Si ce n’est pas le mai qui a peur d’être dénoncé par la bonne avec qui il entretient des relations coupables ou par son chauffeur qui en connait trop sur lui, c’est qui jalouse ou adultère, crée les problèmes. Quoi qu’il en soit, la remarque est qu’aujourd’hui, la plupart des employeurs ont peur de leurs domestiques.
Yandé Diop rewmi



1.Posté par sandaga le 21/09/2011 10:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour tous les jours, ou pour les grandes occasions, retrouvez toutes nos idées pour des tables chaleureuses ! Assiettes, bols, mugs et coffrets pour des petits déjeuners joyeux, verres à pied ou gobelets, carafes et glacières. une sélection spéciale d'articles pour cadeau de mariage et d'anniversaire. A l’heure du thé, découvrez les saveurs du thé avec la série de théière en fonte ou en inox…Et pour vos dîners savoureux découvrez les plats en mélanine, les saladiers unis ou multicolores et les couverts… Une sélection originale et raffinée de verres, cuillère, fourchettes, couteau, pichets, thérmos, tasses et soucoupes pour donner chaque jour à votre table un air de fête !
FALLCOM VAISSELLE Shop Sandaga (FV2S)
Adresse: 18 av. jean Jaurès Sandaga coté EL MALICK
TEL: 30 107 74 74 - 77 221 30 30 - 77 804 55 55 - 70 330 40 40
http://www.facebook.com/fallcomvaisselle
email: fallcomcom@hotmail.com
ouvert tous les jours de 8h à 19h et les fériés de 10h à 16h
Bientôt! la livraison à domicile.

2.Posté par parisien le 22/09/2011 09:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

merci et du courage

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image