Leral.net | S'informer en temps réel



DSK à Cambridge: "un affront"

le 9 Mars 2012 à 16:54 | Lu 878 fois

L'avocat de la femme de chambre Nafissatou Diallo, Douglas Wigdor, a dénoncé la conférence prévue ce soir à Cambridge de Dominique Strauss-Kahn, y voyant "un affront à toutes les victimes d'agression sexuelle".


DSK à Cambridge: "un affront"
Devant une centaine d'étudiants de la faculté de droit de la prestigieuse université anglaise et presque autant de journalistes, l'avocat a expliqué être venu spécialement des Etats-Unis pour s'exprimer à Cambridge. "Je n'ai tout simplement pas compris cette décision. Cela m'a sidéré", a-t-il déclaré à propos de l'invitation lancée par la "Cambridge Union Society", l'association estudiantine de l'université à l'ancien patron du FMI, qui doit exposer ses vues dans la soirée sur "l'état de l'économie mondiale". "Pourquoi la 'Cambridge Union' ouvrirait-elle ses portes à un homme qui a été accusé d'utiliser ses pouvoirs d'ancien chef du FMI pour agresser sexuellement une femme et qui est maintenant impliqué dans un scandale lié à la prostitution?", a-t-il accusé. "Qu'on lui donne ici une tribune pour s'exprimer est un affront à toutes les victimes d'agression sexuelle", a-t-il estimé.

"Une insulte aux femmes"

L'avocat a aussi lu une déclaration de la part de la Française Tristane Banon, qui avait déposé une plainte pour tentative de viol contre DSK, classée sans suite par la justice française. "Inviter l'ancien chef du FMI vise à le réinsérer dans la vie publique et c'est une insulte aux femmes... Je sais que cet homme reste un professeur d'économie mais je pensais, peut-être naïvement, qu'on ne permettrait pas à quelqu'un qui fait l'objet de tant d'enquêtes de faire une conférence", a déclaré l'avocat, s'exprimant en anglais, au nom de Tristane Banon.

Les charges pénales contre DSK, accusé d'agression sexuelle par Nafissatou Diallo, femme de chambre à l'hôtel Sofitel de New York, ont été abandonnées. Mais l'ex-patron du FMI, 62 ans, contraint à la démission à cause de cette affaire, a été rattrapé par un autre dossier, dit "du Carlton", en France. Il doit être convoqué le 28 mars par la justice française pour être inculpé, notamment de complicité de proxénétisme, selon une source judiciaire. Il aurait pris part à des soirées libertines et l'enquête tente de déterminer s'il savait que les femmes qui y participaient étaient des prostituées.

SOURCE:LEFIGARO,fr


Plus de Télé
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 19:54 Fidel Castro : la fin du voyage