leral.net | S'informer en temps réel

Daaka, cérémonie officielle de clôture: Le ministre de l'Intérieur et de la Sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo entre assurances et consolations


Rédigé par leral.net le Mardi 18 Avril 2017 à 15:44 | | 0 commentaire(s)|

Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo, est revenu dimanche dernier à Médina Gounass, lors de la cérémonie officielle du Daaka, sur la tragédie que les fidèles ont vécue cette année.

Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique dira : « ce drame survenu au Daaka de cette année a suscité un grand émoi à travers tout le pays. De tous les foyers religieux, des contrées les plus lointaines ont fusé des messages de soutien et de compassion ». Poursuivant, le ministre d’ajouter « c’est tout un peuple meurtri, qui au-delà des clivages religieux, a exprimé sa solidarité agissante à travers les victimes. Cette attitude qui nous amène à nous retrouver dans l’unisson et la solidarité à chaque fois que nous sommes frappés par un malheur quelconque, est révélatrice de notre identité remarquable sédimentée dans un humanisme fort enviable ».

Le mobile de l’incendie n’est toujours pas connu, mais le premier flic du pays n’a pas manqué de galvaniser ses troupes déployées de long en large sur les lieux pour assurer la sécurité des personnes et des biens durant ces dix (10) jours de retraite spirituelle. « En attendant que l’enquête en cours édifie sur les causes réelles de cet incident (…), il serait nécessaire de remercier les forces qui sont mobilisées cette année ainsi que les structures et personnes qui se sont engagées dans la prise en charge des blessés », déclare le ministre.

Se félicitant des mérites des forces de l’ordre déployées, Abdoulaye Daouda Diallo a clamé tout haut que leurs interventions auront permis de circonscrire le drame en limitant les dégâts et en sauvant des vies.

Modernisation du lieu du Daaka

Dans le cadre d’une mise en œuvre de mécanismes appropriés pour une meilleure sécurité du site du Daaka, Abdoulaye Daouda Diallo a rapporté la volonté du chef de l’Etat de faire de ce lieu de retraite et d’invocation, une cité moderne. « Le chef de l’Etat, Son Excellence Macky Sall m’a chargé de vous réaffirmer son engagement à faire du Daaka une cité moderne, bénéficiant de toutes les infrastructures liées aux transports, à l’assainissement, à l’eau … etc».

Selon le ministre de l’Intérieur, déjà d’importants projets sont en cours, la construction de la Maison des hôtes avec un complexe multifonctionnel, la dotation en bâches adaptées au milieu, l’extension de la charpente de la mosquée, la construction d’abreuvoirs, entre autres, dans le cadre du programme présidentiel, contribueront à améliorer considérablement le transport des pèlerins et leurs conditions de séjour.

« J’ai bon espoir qu’avec la poursuite des programmes de modernisation du Daaka et une sensibilisation plus accrue des pèlerins sur les bonnes pratiques, les malheureux épisodes traversés seront rangés dans les tiroirs des mauvais souvenirs », dira le ministre sur un ton optimiste.

Les assurances du ministre de l’Intérieur
Pour traduire en actes concrets les mesures de modernisation annoncées par le chef de l’Etat lors de sa visite au Daaka, Abdoulaye Daouda Diallo a fait savoir que les travaux commenceront dans de courts délais pour mettre les pèlerins dans de bonnes conditions lors de la prochaine édition. En effet, ce travail qui consistera en la construction de deux châteaux d’eau sur le lieu et l'acquisition de tentes modernes, ne va pas attendre l’approche de la prochaine édition, comme cela a été déploré par les religieux, mais sera entamé dès maintenant, assure le ministre.

Il informe que même si l’Etat ne va ne pas procéder à la construction de toutes les huttes en paille, le gouvernement ambitionne de commencer le travail et de faire le nécessaire.

S’adressant au Khalife, le Ministre de l’Intérieur de dire, « son Eminence Thierno Amadou Tidiane Ba, nonobstant la douleur et la désolation causées par cet incident, vous avez tenu à la poursuite jusqu’à terme des activités du Daaka, ce faisant, vous donnez une belle leçon de foi, en adoptant cette posture, vous montrez que vous êtes véritablement le digne continuateur de la monumentale œuvre spirituelle et morale du vénéré Thierno El Hadji Mamadou Saidou Ba (RTA) ».

Lutte contre le terrorisme
Face à la monté du terrorisme et des actes de barbarie perpétrés un peu partout à travers le monde, le premier policier du pays a sollicité la sensibilisation et des prières des religieux. « Thierno, le Daaka se tient dans un contexte politique marqué par une terreur qui sévit dans le monde. Cette terreur est malheureusement le fait d’individus sans scrupule, qui sèment quotidiennement tristesse et désolation en tuant des innocentes», a-t-il fustigé. Ajoutant que malheureusement, ces personnes qui prétendent agir au nom de l’islam, donnent une mauvaise image à cette religion fondée sur la tolérance, la paix et l’humanisme.

Face au khalife de Médina Gounass, le ministre de l’Intérieur poursuit, « je sais qu’à l’occasion de chaque Daaka, vous ne cessez de rappeler les doctrines théologiques qui structurent la pensée pacifiste de l’islam. Je souhaite que votre message soit entendu et amplifié par les fidèles venus répondre à l’appel pour préserver notre jeunesse des pernicieuses pensées de ces terroristes, véritables marchands d’illusions dénués de toute foi ».

Pour terminer, le ministre de l’Intérieur a sollicité des prières pour un bon hivernage et la bonne tenue des élections législatives qui se profilent à l’horizon.

Quotidien








Hebergeur d'image