Leral.net | S'informer en temps réel

« Daesh est beaucoup plus faible qu’on ne le pense », BHL, en Israël et sur I24 News (le 30 novembre 2015)

Rédigé par ( Les News ) le 3 Décembre 2015 à 15:21 | Lu 1536 fois

Bernard-Henri Lévy était l’invité exceptionnel d’i24news. Le philosophe français Bernard-Henri Lévy, en visite actuellement en Israël, était l’invité lundi soir du Grand direct d’ i24news, où il a présenté son nouveau livre « Le Génie du Judaïsme »dont il lira des extraits au Musée d’art de Tel-Aviv mercredi soir.
Le livre paraîtra en France puis aux Etats-Unis en février 2016.

« C’est une initiative que j’avais prise à l’époque des terribles attentats qui frappaient tous les jours ou presque Tel-Aviv et Israël et j’étais tellement écoeuré par la manière dont trop souvent, le monde y réagissait comme si en gros c’était normal, que ça m’a révolté. C’est ma manière à moi d’exprimer cette révolte. »a t-il affirmé.

Concernant le titre de son ouvrage, Bernard-Henri Lévy a souligné le fait que « le judaïsme est grand quand il s ‘affirme, avec sang-froid, avec mesure, et en rompant avec la négativité qui a été trop longtemps l’ordinaire des Juifs, je suis pour un judaïsme positif, d’affirmation. Je fais l’éloge d’un judaïsme qui ne se réduit pas au souvenir de la Shoah, porteur de grandes et fortes valeurs, qui ont à voir aussi avec l’identité française, la France ne serait pas la France sans les Juifs. »

Bernard-Henri Lévy s’est également exprimé sur Daesh et a déclaré que ces terroristes ne « faisaient pas le poids face aux Kurdes. »

« Je suis pour éradiquer Daesh en Syrie et en Irak. Daesh est beaucoup plus faible qu’on ne le pense, il est fort à Paris ou dans n’importe quelle ville du monde libre, en revanche là où Daesh a ses bases, c’est un tigre de papier. »

« Chaque fois que Daesh a eu affaire aux Kurdes ils ont perdu, pour l’éradiquer on a besoin d’une vraie volonté politique qui, jusqu’à présent n’était pas au rendez-vous » a t-il ajouté.

Enfin, interrogé sur la décision de Netanyahou de stopper tout contact politique avec l’UE suite à l’étiquetage des produits venant des implantations juives, BHL a déclaré:

« C’est vrai que cette histoire d’étiquetage est choquante, mais de là à dire que l’Europe c’est les nazis non on peut pas dire ça. Le chef d’Etat doit exprimer sa colère dans les termes qui conviennent. »

Parmi les thèmes abordés dans son livre, BHL s’interroge sur les nouvelles formes d’antisémitisme, la techouva (retour vers la religion juive), la place d’Israël pour les Juifs de diaspora ou encore les différences entre les différents degrés de pratique du judaïsme.

http://www.i24news.tv/fr/actu/culture/94104-151130-interview-exclusive-de-bernard-henri-levy-a-tel-aviv


Plus de Télé
< >

Dimanche 4 Décembre 2016 - 20:39 Yahya Jammeh félicité par les Etats-Unis

Samedi 3 Décembre 2016 - 19:54 Fidel Castro : la fin du voyage