leral.net | S'informer en temps réel

Dahra Jolof-Un enseignant pris pour un escroc tabassé par une foule


Rédigé par leral.net le Samedi 4 Octobre 2014 à 14:32 | | 0 commentaire(s)|

Dahra Jolof-Un enseignant pris pour un escroc tabassé par une foule
Pris pour un escroc, l’enseignant Cheikh Ndiaye, habitant la commune de Boulal distante de 18 km de celle de Dahra, a été victime d’un lynchage par un groupe de jeunes garçons qui l’ont roué de coups. Jeudi, vers 12 heures sur la route nationale N3, à quelques mètres de la brigade de gendarmerie, les hommes en bleu de l’adjudant/chef, Abdou Salam Diagne, ont été alertés par les cris d’un individu pris à partie par un groupe de jeunes garçons qui s’acharnaient sur lui en le rouant de coups.

N’eut été l’intervention rapide des gendarmes, le pire allait se produire. A leur arrivée sur les lieux, les agresseurs ont pris la fuite. Mais deux individus qui avaient suscité la vindicte populaire ont été interpellés et conduits dans les locaux de la brigade pour y être entendus.

Selon l’enseignant blessé à l’œil droit, il venait juste de sortir d’une banque de la place située à quelques mètres de l’unité où il a retiré la somme de 150.000 francs envoyée depuis Libreville (Gabon) par son frère Amadou Ndiaye comme l’atteste le reçu de retrait joint à la précédente procédure.

Les jeunes Mor Gaye et Mansour Ndiaye, qui l’ont interpellé et accusé d’escroc avant d’inciter d’autres jeunes présents sur les lieux à le rouer de coups, soutiennent que l’enseignant se faisait passer pour un marabout et leur soutirait à chaque fois de l’argent. Mansour Ndiaye dit également avoir suivi l’enseignant qui avait fini d’escroquer un de ses apprentis. Des arguments qui n’ont pas convaincu les enquêteurs qui les ont déférés vendredi au parquet de Louga pour coups et blessures volontaires.

Il y a un mois, plusieurs personnes de la ville de Dahra, ont été victimes d’escroquerie commis par un soi-disant marabout qui, après avoir serré la main de ses victimes, leur soutirait souvent de grosses sommes d’argent, sans qu’elles ne puissent rien faire.

Les mis en cause ont surement confondu l’enseignant à cet escroc.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image