Leral.net | S'informer en temps réel



Dakar abrite un atelier de formation et de sensibilisation sur la lutte contre la prolifération des armes de destruction massive

le 4 Février 2014 à 08:00 | Lu 257 fois

Dakar abrite un atelier de formation et de sensibilisation sur la lutte contre la prolifération des armes de destruction massive
L’Ambassadeur des Etats-Unis au Sénégal, Monsieur Lewis Lukens a présidé le lundi 2 décembre 2013 à l’hôtel Radisson Blu, la cérémonie d'ouverture d’un séminaire de formation et de sensibilisation sur la lutte contre la prolifération des armes de destruction massive. Participent à cet atelier de quatre jours – du 2 au 5 décembre, 22 officiers de la police et de la gendarmerie du Sénégal mais aussi 10 du Gabon et 10 de la Guinée. Les instructeurs représentent le FBI et le service de l’Immigration et des Douanes du département de la Sécurité intérieure des Etats-Unis.

L’ambassadeur Lukens s’est dit « extrêmement fier du dynamisme de nos relations bilatérales avec le Sénégal. La visite ici du président Obama visait en grande partie à reconnaître le rôle du Sénégal en tant que leader dans la région, et notamment son leadership en matière de sécurité. Nous pensons donc qu’il est vital que les professionnels africains de la sécurité saisissent la mesure de la menace posée par les armes de destruction massive et les techniques de lutte contre la prolifération ».

Le programme de formation du gouvernement des Etats-Unis est conçu pour bâtir des partenariats et aider les personnels chargés de l’application du droit international, les fonctionnaires des douanes et les agents responsables de la sécurité des frontières à lutter contre la prolifération des armes de destruction massive et des matériaux connexes. L’objectif du programme est de fournir une assistance à 87 pays en Afrique, Europe, Asie centrale, Asie du Sud et en Asie du Sud-Est.

Pour l’ambassadeur Lukens, comme les Etats-Unis, le Sénégal, la Guinée et le Gabon veulent empêcher le transit des matières permettant la fabrication d’armes de destruction massive – et lutter contre la contrebande d’autres marchandises illicites.

Ce séminaire sera axé sur la sensibilisation à la menace des armes de destruction massive et sur l’interdiction, les enquêtes et les capacités de réaction liées aux armes de destruction massive. Il comprendra également un volet sur la manière de renforcer les capacités au sein des agences gouvernementales dans la lutte contre les menaces et les incidents au niveau national.

Dakar abrite un atelier de formation et de sensibilisation sur la lutte contre la prolifération des armes de destruction massive


Plus de Télé
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 19:54 Fidel Castro : la fin du voyage