leral.net | S'informer en temps réel

Dakar déroule le tapis rouge pour les Lionnes

Plusieurs milliers de Dakarois ont réservé, lundi après-midi, un accueil chaleureux aux Lionnes du basket, à leur retour de Madagascar où elles ont remporté la 21-ème édition de l’Afrobasket aux dépens du Mali battu 72 à 57.


Rédigé par leral.net le Lundi 19 Octobre 2009 à 23:45 | | 0 commentaire(s)|

Dakar déroule le tapis rouge pour les Lionnes
L’aéroport international Léopold Sédar Senghor a été transformé dès les premières heures de l’après-midi en un temple de basket. Tous les acteurs du ballon orange — dirigeants basketteurs en activité, anciens internationaux — ont pris d’assaut le salon d’honneur de l’aéroport.

Habillées en survêtements, les anciennes Lionnes Mame Maty Mbengue, Coumba Dickel Diawara, Anne Marie Diokh, entre autres, ont le sourire aux lèvres. Dans un passé récent, elles avaient remporté le même trophée.

Mais très vite, les signes de joie laissent la place à l’énervement. Les gendarmes n’ont pas reçu l’ordre de faire passer les Lionnes par le salon d’honneur.

‘’On ne reconnait pas notre mérite. Nous avons beaucoup apporté à ce pays’’, lance une d’elles. Face au refus du gendarme, le député El Hadj Diouf entre dans la danse.

‘’C’est inadmissible qu’on leur refuse l’entrée’’, fulmine-t-il. Après un coup de fil, le problème est réglé. Les anciennes Lionnes peuvent entrer et accueillir leurs petites sœurs.

Le calvaire n’est pas cependant terminé pour les anciennes gloires. Une désorganisation totale est notée sur le tarmac de l’aéroport. Des bousculades et des courses-poursuites avec les gendarmes sont notées.

Quelques minutes plus tard, l’appareil de la Kenyan Airways qui transporte les Lionnes fait son apparition. Pressés de voir, les Lionnes, les travailleurs de Léopold Sédar Senghor et les journalistes prennent d’assaut l’avion.

Des paroles et des éloges à la gloire de la bande à Aya Traoré (meilleure joueuse de l’Afrobasket) fusent de partout. La descente des passagers est perturbée.

La capitaine des Lionnes, Awa Guèye descend de l’avion, en compagnie du président de la Fédération sénégalaise de basket-ball, El Hadj Amadou Gaye et de Mamadou Lamine Keïta, ministre des Sports et des Loisirs.

L’ambiance monte d’un cran, quand les autres Lionnes descendent à leur tour. Mame Marie Sy, à la vue de sa grande sœur Anta Sy, verse des larmes de joie. Elle a pris la revanche de sa sœur, battue avec les Lionnes en 2007, à Dakar par la même équipe du Mali.

Comme les sœurs Sy, les autres filles savourent des instants de bonheur avec les membres de leurs familles.

L’acte deux de la cérémonie d’accueil se déroule au Salon d’honneur où le Premier ministre Souleymane Ndèné Ndiaye et quelques membres du gouvernement attendent les Lionnes. Ils en profitent pour se faire immortaliser avec la couronne africaine. Dans un bref discours, le Premier ministre salue ‘’l’audace’’ des championnes d’Afrique.

‘’Cette éclatante victoire est celle du talent, de l’audace (...) dont vous avez fait preuve’’, a affirmé Souleymane Ndèné Ndiaye. La cérémonie officielle se termine dans une ambiance de fête.

A l’extérieur du salon d’honneur, les inconditionnels piaffent d’impatience. Chaque Lionne à un comité de soutien. Les supporters venus nombreux tentent à qui mieux mieux se faire distinguer. Sifflets, tams-tams, entre autres, sont utilisés pour rivaliser d’ardeur.

La sortie du bus vers 17 heures 30 sonne le début d’une longue caravane à travers les artères de Dakar. Les habitants de Mermoz reçoivent en premier les Lionnes. Le bus a du mal à avancer.

Chacun veut saluer à sa manière, les nouvelles championnes d’Afrique. Le même enthousiasme est noté à Ngor, Almadies, Ouakam et sur l’avenue Cheikh Anta Diop, malgré la tombée de la nuit.

Au fur et à mesure que la caravane avance, la foule devient nombreuse.
source Aps






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image