leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

Daouda Dia : «Avec Macky Sall, l’électricité dans le « Dandé Maayo » est devenu une réalité »


Rédigé par leral.net le Mardi 10 Octobre 2017 à 12:42 | | 0 commentaire(s)|

Daouda Dia, Premier questeur de l’Assemblée nationale en en tournée dans la Fouta, a estimé que « les principales doléances étaient l’électricité, notamment l’électricité dans le « Dandé Maayo ». C’est devenu une réalité avec le Programme d'Urgence de Développement Communautaire (PUDC) lancé par le Président Macky Sall.

 « Sur ce plan, je pense que la campagne a montré que nous avons fait des avancées. La plupart des doléances que nous avons eu à avoir dans ce département-là, quand nous sommes venus dire aux populations de travailler pour le Président de la République, est résolue. Les principales doléances étaient l’électricité, notamment l’électricité dans le « Dandé Maayo ». C’est devenu une réalité. Nous avons pu réaliser des pistes de production mais aussi des forages pastoraux dans le Ferlo et dans le Diéri. Non sans oublier l’électricité dans le Ferlo », a déclaré Daouda Dia, qui évoquait ainsi les doléances des populations de Kanel.

« Ce sont les doléances que les populations formulent souvent à l’endroit des responsables politiques. Mais toutes les doléances ne peuvent pas être résolues en un seul coup. Cependant, nous avons établi un planning qui nous permettra d’ici 5 ans, de pouvoir résoudre tous ces problèmes du département . Il s’agit des problèmes liés à la santé, à l’éducation rurale, aux pistes de production, etc », a-t-il ajouté.
 
Revenant sur les frustrations des alliés après le remaniement ministériel, le Premier questeur de l’Assemblée nationale s’est voulu catégorique :« On nous reproche de nous être taillés la part du lion lors du dernier remaniement. Mais pour être sincère, je pense que les gens de l’Apr méritent ce qu’ils ont. C’est eux qui ont eu à asseoir le parti d’abord, à travailler pour consolider la coalition Benno Bokk Yakaar par la suite. Donc, l’Apr c’est le socle de Benno. L’Apr c’est la fondation de Benno. Si l’Apr n’est pas solide, Benno va imploser. Si le Président décide de donner une part belle à l’Apr, c’est tout à fait juste et justifié. Parce que lors de la première législature, l’Apr a été lésée alors que c’est l’Apr qui fait le gros du travail. Pour être sincère et même nos amis de la coalition Benno ont compris quand même que c’est une véritable justice que le Président a fait. Pour cela, le problème ne se pose pas ».

Enfin, en ce qui concerne l’appel au dialogue lancé par le Président Sall, Daouda Dia rassure qu'« au Sénégal nous ne connaissons que le dialogue. Nous ne pouvons pas aller sans le dialogue parce que nous sommes naturellement un pays de dialogue. Si le Président appelle au dialogue, c’est tout à fait normal. Il faut dire que l’intérêt du Sénégal vaut plus que l’intérêt de n’importe quelle structure, de n’importe quelle entité.

Aujourd’hui, c’est le Président de la République qui est là, en l’occurrence Macky Sall et demain, on aura un autre. Donc, l’intérêt du Sénégal c’est le développement, c’est l’émergence comme le dit le Pse. Ce que nous demandons à tout le monde,  c’est d’adhérer à cette dynamique unitaire qui permettra au Sénégal et à tout un chacun, de se retrouver dans le Sénégal que nous voulons construire tous. C’est-à-dire un Sénégal de bonheur, de paix et de prospérité. C’est ce qu’on attend du Président de la République et c’est ce que l’on attend de tout un chacun de nous »