leral.net | S'informer en temps réel

Daouda Dia, député-maire de Orkadiéré : "Il est possible de transformer de manière structurelle notre économie"

S’exprimant à l’occasion de la visite de jean Félix Paganon à la structure sanitaire de son village natal, Wendou Bosseabé, le député Daouda Dia a souligné que ce bijou et les réalisations agricoles dans la zone expliquent qu’il est "possible de transformer de manière structurelle notre économie".


Rédigé par leral.net le Lundi 16 Novembre 2015 à 13:05 | | 2 commentaire(s)|

D’entrée, Daouda Dia estime que la présence de jean Félix Paganon dans cette partie du Fouta témoigne de la volonté de renforcement des "relations déjà excellentes entre la France et le Sénégal". Cette tournée, selon le député-maire d’Orkadiéré, revêt une double signification. "En notre qualité d’acteur de développement dans cette localité, nous avons montré qu’il est possible de procéder à une transformation structurelle de notre économie comme nous y invite le Plan Sénégal émergent", a déclaré le parlementaire avant d’ajouter : "Le développement, pour être durable, doit être assis sur des bases endogènes solides". A ce titre, explique M. Dia, en développant le secteur agricole dans cette contrée, « nous créons les conditions d’une agro-industrie et des métiers liés à l’agriculture au sens large ».

Daouda Dia a, par ailleurs, expliqué que son ambition est de lutter contre l’émigration clandestine et massive. "Pour cela, nous pensons qu’il faut créer, au niveau local, les conditions de gagner sa vie dignement", a-t-il plaidé. A ce titre, le député-maire ‘’aperiste’’ a salué ce partenariat entre le département des Yvelines et le Conseil départemental de Kanel.

En son statut de coordonnateur l’Alliance pour la République (Apr) dans le département de Kanel, Daouda Dia a fait savoir que cette visite intervient dans un contexte de mise en œuvre de l’acte 3 de la décentralisation, "réforme initiée pour donner au développement local les moyens d’une plus grande expression". Aussi, dira-t-il : "Zone d’émigration, le département de Kanel est l’une des localités du Sénégal où la coopération décentralisée s’exprime le mieux".

Profitant de cette rencontre avec le chef de la diplomatie française au Sénégal, M. Dia a rappelé "les nombreuses réalisations" de la diaspora dans divers domaines tels que la santé, l’éducation et l’accès à l’eau potable. Il a enfin présenté la nouvelle ambulance dont il a dotée à sa commune et qui, selon le député, va permettre de soulager les populations des villages d’Orkadiéré qui n’ont cessé d’en demander.






Hebergeur d'image