leral.net | S'informer en temps réel

Darren Tulett s'explique sur son départ de Canal+

Cela fait un mois que le comique présentateur de Canal+ n'apparaît plus sur les écrans de la chaine cryptée. Il s'explique dans cet entretien avec "En pleine lucarne" sur les péripéties de son départ de Canal à Boln Sport chez Charles Bietry


Rédigé par leral.net le Mardi 3 Avril 2012 à 15:09 | | 0 commentaire(s)|

Darren Tulett s'explique sur son départ de Canal+
Darren, on vous voit très actif sur Twitter. Vous avez tant de temps libre que ça ?

(rires) Non, mais depuis mon départ de Canal+ et avant que je réapparaisse à l’antenne sur BeIn Sport, il me semblait important de garder un contact avec les gens qui m’apprécient et qui ne me voient plus à l’antenne depuis quelques semaines. J’aime ce contact que j’ai créé sur ce réseau social quand j’étais à Canal+. J’aime partager mes opinions, donner mon avis sur les matchs, sur l’actualité foot. En tant que personnage un peu public, il est aussi important de savoir aussi ce que mes followers (abonnés) pensent de moi. Bien sûr il y a toujours quelques avis que je n’aimerais pas lire (rires), mais dans l’ensemble, ils sont positifs et constructifs.

Vous reproche-t-on encore d’avoir abandonné Canal+ du jour au lendemain, le vendredi, sans même assurer votre émission du week-end ?

Mais je n’ai pas abandonné Canal+ du jour au lendemain ! Ca c’est l’image qu’on a donné de moi dans la presse, et elle me salit, mais ce n’est pas comme cela que les choses se sont réellement passées.

Pourquoi ne l’avoir jamais dit alors ?

Parce que je ne voulais pas entrer dans une guéguerre stérile à une époque où la situation était déjà très tendue médiatiquement. Mais force est de constater que les gens ont pu croire que j’ai claqué la porte. Chose que je n’aurais jamais fait.

Quelle est votre version des faits alors ?

J’avais prévu d’aller parler de mon départ avec Cyril Linette le lundi suivant, après le week-end donc, pour pouvoir présenter sereinement un dernier « Samedi Sport ». Malheureusement, mes contacts avec BeIn Sport ont fuité dans la presse et j’ai trouvé mieux d’aller en parler avant avec ma direction car ce n’était pas tenable de voir annoncé mon départ dans la presse sans rien dire en interne. Je suis donc allé voir Cyril le vendredi pour lui annoncer ma démission. Contractuellement, j’avais un mois de préavis à effectuer et j’étais bien sûr prêt à le respecter jusqu’au bout. J’avais préparé mon émission du lendemain et j’ai assuré à Cyril Linette que je pouvais très bien la présenter s’il le souhaitait, même si j’imaginais qu’il refuserait.

Pourquoi refuser ?

Parce que c’est souvent comme ça que ça se passe à Canal+ et ailleurs, d’ailleurs: quand l’un des journalistes ou consultants décide de quitter le groupe, on préfère qu’il le fasse immédiatement. Je trouve cette décision logique, je ne la remets pas en cause.

Ce n’est donc pas vous qui avez décidé de claquer la porte du jour au lendemain ?

Bien sur que non! Canal+ est comme toutes les grandes entreprises : personne n’y est indispensable et cela fait longtemps que je connais ce principe. Mais quand j’ai lu plus tard qu’on disait que j’étais parti comme ça, en laissant tout le monde dans l’embarras avec l’émission, ça m’a attristé. Surtout que ça donne une image de moi qui est fausse. Je ne suis pas parti de Canal+ comme un voleur, pour de mauvaises raisons ou pour des questions de conflit. J’y ai travaillé dix ans, j’y avais, et j’y ai encore, de très nombreux amis. La chaîne m’a beaucoup apporté, tout comme je lui ai aussi donné beaucoup. On (Charles Biétry, ndlr) m’a juste proposé un nouveau challenge professionnel et j’ai estimé qu’il était temps pour moi de changer.

Affaire classée. On vous retrouvera aussi sur votre nouveau blog, Darren United, hébergé sur le site Totally Sports in London.

Oui, toujours avec l’objectif de garder un contact privilégié avec le public qui me suit, j’ai décidé de créer ce blog. C’est un blog très personnel, pour partager mes opinions, mes goûts, parler de foot anglais, et pour garder le contact avec des gens que j’apprécie et qui aiment avoir des nouvelles de moi. J’espère avoir le temps de le poursuivre une fois que j’aurais vraiment débuté à l’antenne sur BeIn Sport car je vais y avoir beaucoup de travail. Mais je ne peux vous en dire plus pour le moment.

propos recueillis en exclusivité pour En Pleine Lucarne par Vincent Rousselet-Blanc






Hebergeur d'image