Leral.net | S'informer en temps réel



David Cameron : "Le Nigeria, l'Afghanistan, peut-être deux des pays les plus corrompus du monde"

Rédigé par ( La rédaction ) le 11 Mai 2016 à 13:22 | Lu 585 fois

Le Nigéria et l'Afghanistan sont "peut-être les deux pays les plus corrompus du monde", a déclaré mardi, alors qu'il était filmé, David Cameron à la reine Elizabeth II lors d'une réception à Buckingham Palace.


C’est une gaffe devant un public royal. Le Premier ministre britannique, David Cameron, a été filmé mardi 10 mai en train d'expliquer à la reine Elizabeth II que des dirigeants de pays "incroyablement corrompus", comme le Nigeria et l'Afghanistan, assisteraient jeudi au sommet international contre la corruption organisé par son gouvernement.

Sur des images filmées par ITN et transmises aux autres médias, David Cameron apparaît en train de présenter l'événement à la reine lors d'une réception à Buckingham Palace.

"Nous avons eu une réunion très réussie du gouvernement ce matin pour parler du sommet anti-corruption", raconte-t-il à la souveraine. "Nous avons les Nigérians, en fait, nous avons certains dirigeants de pays incroyablement corrompus qui viennent en Grande-Bretagne."

"Le Nigeria, l'Afghanistan, peut-être deux des pays les plus corrompus du monde", poursuit-il, sans qu'il soit établi qu'il était conscient d'être filmé.

La reine n'a pas répondu à ces déclarations mais l'archevêque de Cantorbéry, Justin Welby, a déclaré : "Mais ce président en particulier n'est pas corrompu."

Présent lors de l’échange, le président de la Chambre des communes du Royaume-Uni John Bercow a demandé au Premier ministre sur un ton ironique si les deux représentants des pays concernés "venaient à leurs propres frais" à Londres, non sans faire sourire la reine.


Downing Street a refusé de commenter les propos quelque peu maladroits du Premier ministre, se contentant de remarquer que les dirigeants de ces pays reconnaissaient eux-même le problème.

Le président nigérian, Muhammadu Buhari, et son homologue afghan, Ashraf Ghani, qui font partie des participants annoncés au sommet, reconnaissent que la corruption existe dans leur pays et ont promis de lutter contre.

Le Nigeria est 136e et l'Afghanistan 166e et avant-dernier dans le classement établi par l'ONG anti-corruption Transparency International.

Avec AFP et Reuters