leral.net | S'informer en temps réel

David Luiz se lâche lors de sa présentation : « Le Mondial, c’est du passé »


Rédigé par leral.net le Jeudi 7 Août 2014 à 20:51 | | 0 commentaire(s)|

David Luiz se lâche lors de sa présentation : « Le Mondial, c’est du passé »
C’est un David Luiz décontracté qui s’est présenté devant les médias, jeudi, pour sa première conférence de presse depuis son arrivée à Paris. Le Brésilien a accepté de répondre à toutes les questions avec le sourire.

Transféré au PSG depuis le mois de juin, David Luiz n’avait pas eu l’occasion d’être présenté aux médias français. C’est désormais chose faite, puisque Nasser Al-Khelaïfi, le président parisien et le défenseur central brésilien était présents jeudi dans un grand hôtel parisien pour répondre aux questions des journalistes. Evidemment, l’état psychologique dans lequel se trouve David Luiz, après les deux derniers matches manqués de la Coupe du monde a été abordé. « C’est du passé, a tenté de rassurer l’ancien joueur de Chelsea. Ça nous servira à l’avenir. Les qualités de Thiago Silva, Dante et des autres défenseurs ne se discutent même pas. Ce sont des choses qui arrivent dans le footbal.l »

Pour le moment, l’objectif de David Luiz est de reprendre la compétition le plus rapidement possible. « Je suis très heureux d’être ici. Merci au président (du PSG, Nasser al-Khelaïfi, ndlr) de m’avoir permis de rejoindre ce grand projet. Je suis très heureux de jouer pour un autre grand club, après Benfica et Chelsea. J’aimerais bien jouer le plus vite possible. J’aime être sur le terrain, c’est mon boulot, c’est ma vie », a expliqué le Brésilien, dans un grand sourire qui ne laisse que peu de doutes sur sa satisfaction d’avoir rejoint le club de la capitale.

Que ce soit sur dieu, sa coupe de cheveu, ou bien encore son amitié avec Thiago Silva, David Luiz n’a éludé aucun sujet. Même lorsqu’un journaliste lui a demandé de répondre à José Mourinho, qui avait déclaré qu’il ne regretterait pas le joueur, mais l’homme : « C’est normal qu’il dise cela. Sinon il se contredirait en m’ayant vendu. Ça ne me pose pas de problème. » Laurent Blanc doit tout de même espérer que David Luiz fasse mentir son homologue portugais. Car à 50 millions d’euros, la pression sera très grande sur le défenseur de la Seleçao.


source: sport.fr






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image