leral.net | S'informer en temps réel

De graves révélations sur la gestion de la Sénélec par Karim Wade : Les consultants de EDF sont payés 1250 euros par jour !

Dans une nouvelle déclaration, le bureau national de SUTELEC fustige une nouvelle fois la démarche de Karim Wade et fait de graves révélations sur la gestion actuelle de la boîte.


Rédigé par leral.net le Lundi 21 Février 2011 à 18:58 | | 6 commentaire(s)|

De graves révélations sur la gestion de la Sénélec par Karim Wade : Les consultants de EDF sont payés 1250 euros par jour !
La presse de cette semaine s’est fait l’écho du plan dit Taakal qui reprend le plan d’urgence né des travaux du comité de restructuration et de relance du secteur de l’énergie. Ces plans et les recommandations issues des missions « d’audits », ne constituent que de pales recopies de travaux déjà effectués dans le cadre des études accomplies ces trois dernières années à la SENELEC. C’est dire qu’en lieu et place d’actes concrets, les sénégalais ne savent pas de façon précise et simple quand est ce que nous sortirons de cette dramatique situation. Inutile de le répéter la meilleure communication ; c’est le retour d’une distribution de l’électricité en quantité et en qualité. Ces solutions envisagées ne prennent pas en compte le problème majeur de la SENELEC que constitue le manque de combustible qui entraine les délestages. Cette dimension n’est pas prise en compte dans le cadre des locations de groupes d’où l’arrêt probable de nos unités de productions disponibles au profit des barges. Ainsi pour la journée du jeudi nous avons délesté 90 MW avec une indisponibilité de 153 MW du fait de l’absence de combustible. Ce qui veut dire que nous avions la possibilité d’alimenter tous les clients et il resterait une réserve tournante de 63 MW.

Autrement dit le problème numéro un dans le secteur c’est le combustible et les choix d’investissement opérés ces dernières années n’ont pas bien pris en compte cette variable. Dans le même registre, le renforcement de la centrale de Boutoute et la réalisation de la ligne Boutoute - Kolda, peuvent occasionner des économies sur les frais de combustibles et huile annuels, soit plus de 1,2 milliard supérieur au double des coûts de la construction de la ligne Kolda-Boutoute qui est de 480 millions, sans parler des autres charges de la centrale. Au titre des bizarreries dans le sous secteur il s’agit de noter la curieuse passivité de SENELEC et de la tutelle pour ne pas exiger de Kounoune Power la construction du pipeline SAR-Cap des Biches qui fait partie des termes du contrat ; alors que cet outil aiderait beaucoup à minorer les coûts du poste combustible. Les frais de location prévus en 2011 se chiffrent rien que sur le variable à 65,02 milliards. Les Frais journaliers de consultance des agents EDF se chiffrent 1250 euros par personne (819 000 Frs CFA) au moment où les travailleurs de SENELEC et leurs familles n’arrivent plus à se soigner. Autant d’éléments qui défient la logique. L’APIX qui s’approprie le travail des cadres de SENELEC sur les appels d’offre de puissances additionnelles locatives ne s’est pas privée de signer gré à gré, sous le prétexte de l’urgence, l’achat des nouvelles unités à installer sur les sites de Bel Air et de Kahone soit 2x30 MW pour chaque site. Comment s’expliquer les blocages sur les projets de « l’OMVS – GOUINA » du fait semble t-il des agissements de sénégalais tapis dans l’ombre qui veulent se sucrer, alors que l’hydraulique est le seul moyen de sortir de la tyrannie du pétrole. A croire que la crise de l’énergie peut être un fond de commerce pour certains. C’est dire que ces expériences en cours nous font penser qu’il y’a lieu de trouver des solutions plus durables. L’expertise la plus avérée et la plus pointue en matière de production de transport et de distribution dans le secteur n’est nulle part qu’à la SENELEC, c’est notre métier et une commission qui recopie les solutions ne saurait supplanter toute la planification stratégique élaborée depuis des années. Parfois certains chiffres sont présentés comme une trouvaille, c’est le cas quand ces messieurs en communiquant parlent des taux de croissance de la demande qui de 8% est passée à 10%. Alors qu’au niveau de la SENELEC, cela n’a rien de nouveau. Le problème que nous avons, c’est qu’on ne nous laisse pas faire notre travail, chaque ministre croit être le messie.


Le pire c’est qu’aujourd’hui c’est un super ministre – DARTAGNA- qui arrive et le directeur général passe le plus clair de son temps au ministère et c’est à croire que ce n’est pas un conseil d’administration qui oriente sur la base des politiques définies par le gouvernement. Ce n’est donc pas une tutelle mais une méga direction qui pensait pouvoir par un coup de baguette magique tout régler. Nous disons encore une fois que le problème de la SENELEC, c’est d’abord de l’argent, la restauration d’une trésorerie pérenne qui passe par la renégociation du service de la dette, une politique d’approvisionnement en combustible sécurisée, maitrisée et classique, une révision du cycle de revenu et notamment une liberté de faire au niveau interne. S’agissant des investissements il faut revenir au plan directeur qui doit envisager à moyen terme les énergies renouvelables (l’éclairage public au solaire dans les grandes villes tout au moins), des centrales éoliennes dans certaines zones – intéresser ceux qui ont les moyens de recourir au solaire. Il n y’a pas lieu de réinventer la roue. Nous savons où aller et comment y aller, il faut des moyens et une liberté pour le faire, notamment d’exécuter les dispositions du contrat de concession et du cahier de charge liant SENELEC et l’Etat. Nous exigeons de l’Etat une mobilisation rapide de ressources et dans la transparence. En fin nous demandons aux travailleurs de continuer à consentir les sacrifices énormes qu’ils fournissent pour maintenir une bonne marche de la SENELEC malgré la rareté des moyens et les mauvaises conditions de travail corrélées aux bas salaires. Les travailleurs de SENELEC sont solidaires des luttes des camarades du SAES, et des travailleurs des postes pour respectivement : le respect des accords dans le supérieur et une meilleure gestion de la Poste. Frauder c’est voler et ce n’est ni conforme à la foi, ni conforme à l’éthique. La transparence n’est pas faite pour les seuls décideurs.


Le BEN du SUTELEC



1.Posté par schwarzeraal le 21/02/2011 19:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

xana kaye dete

2.Posté par TAH le 21/02/2011 20:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La source de cet article c'est POLITICOSN.COM de EL MALICK.Et je suis surpris de voir tout cette haine que EL MALICK a envers KARIM.
IL ne s'agit pas de dire aux lecteurs qu'un consultant de EDF est payé 1250euros mais de la durée de leur travail et leur nombre(de source sur ils seraient 5) car on sait très bien que le travail d'un consultant de EDF ne dépasse pas 10 jours. Je ne suis pas de Karim mais quelqu'un qui cherche à dénoncer toute information mensongère des journalistes.Et une dernière fois pour toute EL MALICK arréte ton acharnement sur quelqu'un que tu n'aimes pas.
Regarde ton site FACEDAKAR,c'est devenu une rencontre entre les maniaques sexuels et c'est un système monté pour banaliser la "pornographie".

3.Posté par gongo la verite le 21/02/2011 22:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

UN VRAI IMBECILE, UN CONARD DE SALLE BESOGNE CE EL MALICK,NOUS VOULONS DES INFORMATIONS JUSTES POUR MENTIR IL FAUT ALLER DANS TON SITE DE FACEDAKAR.LA OU TU TENTE DE FAIRE LE SENEGAL UN PAYS DE PORNOGRAPHIE,SALLE PERSONNE

4.Posté par TAH le 21/02/2011 23:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci gongo pour ton commentaire,il faut à tout azimut dénoncer ce EL MALICK car son site FACEDAKAR a changé beaucoup de jeunes.Il ne cherche qu'à pervertir les jeunes et j'ai peur pour notre pays car s'il continue le Sénégal risque de sombrer.Donc je vous lance un appel à combattre cet homme par les moyens dont tu dispose.
IL faut qu'il arréte avec son site pornographique pour leurrer les sénégalais.
OH! pauvre Sénégal,notre cher pays que nous aimons,entrain d'avoir le visage nuisible à cause de cet ingrat-maniaque sexuel-pédophile el malick.
Petition:on cherche un millier de signatures pour arréter son site FACEDAKAR.
wassalam bal len ma akh..........................
paparane89@hotmail.fr

5.Posté par dallas le 22/02/2011 12:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mademba, Mademba, Mademba, Mademba, Mademba,
C'est comme si le problème de l'electricité date d'aujourd'hui. Les toubabs sont là parce que on ne peut pas régler le problème. Réglons le problème et les toubabs partiront. Et puis quand Samuel vous donnait des salaires astronomiques, vous n'avez pas pensé à nous, les pauvres diables!!!!!!!
Maintenant prenons ensemble la pillule de Wade.

6.Posté par Etranger le 22/02/2011 19:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Les consultants de EDF sont payés 1250 euros par jour !" : n'importe quoi!

" Les Frais journaliers de consultance des agents EDF se chiffrent 1250 euros" : un peu plus réaliste!

Où l'on voit de suite les incompétences, autant de celles qui le dit que celles qui l'écrit.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image