leral.net | S'informer en temps réel

De la pertinence de la réalisation de la maison du Sénégal à New-York et à Washington (Par Pierre Goudiaby Atépa)

À l'instar de nombreux pays, le Sénégal a décidé de se doter d'une représentation diplomatique digne de son rang et conforme à ses ambitions. Cette décision est opportune politiquement, pertinente diplomatiquement, judicieuse financièrement et réalisable techniquement.


Rédigé par leral.net le Vendredi 1 Février 2013 à 13:00 | | 15 commentaire(s)|

De la pertinence de la réalisation de la maison du Sénégal à New-York et à Washington (Par Pierre Goudiaby Atépa)
Au plan politique, c'est l'expression d'une vision nourrie de la continuité dans le renouvellement en inscrivant le changement sur la base d'acquis centenaires.

Au plan diplomatique, il y a urgence. En effet, la résidence du Représentant permanent du Sénégal à New York située à la 66e rue obtenue il y a plus de 50 ans est actuellement inutilisable et l'ambassadeur paye aujourd'hui des loyers se chiffrant à plusieurs dizaines de millions de nos francs par mois. Nos Représentations auprès de l'Organisation des Nations Unies et à Washington ne sont guère meilleures. Le Représentant Permanent sénégalais et notre Ambassadeur à Washington ne peuvent même plus y recevoir leurs homologues qui veulent leur rendre des visites de courtoisie. Ne parlons pas des investisseurs commerciaux ou touristiques intéressés par le hub que nous voulons faire du Sénégal.

Tous sont reçus dans des hôtels avec tout ce que cela comporte comme frais et inconfort et quelle image !
Notre ambassade à Washington voisine avec un magasin de vente de boissons alcoolisées ; qui plus est, l'exiguïté des locaux contraint notre ambassadeur et notre conseiller commercial à tenir les rencontres officielles en dehors de notre présentation diplomatique.

Comme nous le savons tous, une représentation diplomatique est une vitrine et un miroir. Elle nous présente comme nous sommes et présente au monde ce que nous ambitionnons de devenir. Nous voulons un siège au Conseil de Sécurité, nous voulons des partenaires pour l'éducation, la santé, l'emploi, la modernisation de l'agriculture, l'accès aux nouvelles technologies de l'information et de la communication, nous voulons accueillir des touristes du monde grâce à une nature que le bon dieu nous a gracieusement offerte ; nous voulons devenir un pays émergent. De telles ambitions exigent des préalables dont le moindre n'est pas des locaux décents.

Sur le plan financier, la Maison du Sénégal à New-York à l'avenir prendra en charge tous les diplomates sénégalais travaillant et vivant aux Etats-Unis. La Diplomatie est un domaine trop sérieux qui a fait la réputation de notre pays grâce aux ressources humaines dont la valeur est reconnue de tous.


De la pertinence de la réalisation de la maison du Sénégal à New-York et à Washington (Par Pierre Goudiaby Atépa)
A titre d'exemple, le Ghana a investi des sommes conséquentes dans la construction de son ambassade à Washington où un espace agréable a été créé pour des investisseurs américains qui viennent faire plus ample connaissance avec ce pays et y parler affaires. Ce n'est donc pas un hasard que le Ghana ait été le seul pays en Afrique sub saharienne visité par le Président Obama et est devenu un des premiers partenaires commerciaux des Etats-Unis. Comme nous le savons tous, l'AGOA a été proposée aux Etats Africains pour les aider à booster leurs exportations. L'Île Maurice en a profité. Et il est frustrant que le Sénégal, pourtant pays africain le plus proche des côtes américaines soit un des derniers sur la liste des pays ayant profité de cet Acte formidable qui devrait nous permettre de booster nos exportations et cela parce que notre espace « ambassade du Sénégal » n'existe pratiquement pas.

Comme j'en ai exprimé la conviction dans mon livre « OSER, 12 propositions pour un Sénégal émergent », la vocation de notre pays est d'être un hub commercial, industriel voire intellectuel. Ce qui exige des relations d'une autre nature avec nos partenaires avec la fierté d'apporter ce que nous avons sans complexe.

Il s'y ajoute que, comme chacun le sait, notre pays pourrait briguer à juste raison un siège au conseil de sécurité des Nations Unies. Croyons-nous que cela est possible sans une représentation digne de ce nom ?

Ceux qui fréquentent les milieux diplomatiques savent ce qu'une bonne image peut apporter dans les négociations entre Etats, dans les discussions entre ambassadeurs et dans les contacts avec l'étranger. Qui plus est, au-delà des océans et des mers, nous sommes réputés comme le pays de la Téranga et cette hospitalité ne saurait rimer avec misérabilisme. Tout en étant sensible aux dossiers urgents dont la solution peut aussi venir de l'extérieur en plus de notre apport indispensable, il nous faut aussi penser à l'avenir des générations montantes. Nous nous présentons comme des Diambars parce que nos devanciers ont eu la vision du présent qui fait actuellement notre fierté. Nous ne saurions faire moins pour ceux qui continueront le long chemin du Sénégal éternel qui ne peut exister que dans la grandeur. Si la grandeur a un coût, elle n'a pas de prix, surtout que comme en l'espèce, l'investissement est plus qu'avantageux au vu des faits et du plan de financement.


De la pertinence de la réalisation de la maison du Sénégal à New-York et à Washington (Par Pierre Goudiaby Atépa)
Faits :

- Achat par l'Etat du Sénégal d'un terrain de 500 m² à la 44e et la 2e avenue pour un montant de $ 27 Millions ;
- Réalisation par le cabinet Atépa et le cabinet Urbahn Architects de New-York d'une Tour de 23 niveaux ;
- Coût estimatif du projet hors terrain environ $ 60 Millions.

Schéma de financement :

- Le terrain étant propriété de l'état, sert de garantie pour un prêt de $ 60 Millions
- Le représentation du Sénégal occupe les 5 premiers et les 5 derniers niveaux pour y loger la Représentation du Sénégal aux Nations Unis ainsi que notre Consulat.
- La Résidence de Monsieur l'Ambassadeur du Sénégal aux Nations Unies ainsi que les appartements de passage de Monsieur le Président de la République et des Présidents des grandes institutions.
- Le promoteur dispose de 11 niveaux de 320 m² soit 3 500 m² de bureaux à mettre en location pour amortir son investissement (y compris son bénéfice) après 15 à 20 ans.
- Tout l'immeuble nous revient et la totalité de la location des 10 ou 11 niveaux revient au Sénégal et pourrait servir au payement des salaires.

En fait, pour une mise de $ 27 Millions en 2010, le Sénégal sera en possession en 2030 d'un immeuble d'une valeur de plus de $ 200 Millions à Manhattan au cœur de New-York, à 5 minutes de marche du Siège des Nations Unies. Beaucoup d'entre nous ne seront certainement plus là, mais nos enfants auront entre 20 et 60 ans, peut-être plus.

Pierre GOUDIABY ATEPA

Architecte




1.Posté par Tapha le 01/02/2013 12:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tu es disqualifié. Tu as validé toutes les bêtises commises par Wade dans ses grands chantiers. Il faut être digne et savoir tourner la page.

2.Posté par bab le 01/02/2013 12:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien que Jj trouve Atepa extravagant et Wade sur mesuré ce projet me semble opportun.

3.Posté par ETCHE le 01/02/2013 12:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo ATEPA... Comme toujours très brillant... Suis convaincu...

4.Posté par Atepa opportuniste le 01/02/2013 12:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A bas ce Goudiaby, opportuniste et roublard jusqu'aux os. Il n'en fait qu'a ses poches. Tout ce bruit, c'est pour essayer de se donner une nouvelle viginite. Atepa a ete de tous les maux coups de Wade a l'egard de notre Etat. Atepa a mange a la sauce de Abdou Diouf, au Soup Kandja de Wade et maintenant veut bouffer au Gniri Bouna de Macky. N'oublions pas aussi que ce meme Atepa a goutte au Ngourbane de Senghor. Que l'opportuniste d'Atepa foute le camp. Tout est tenebreux avec lui.

5.Posté par correction le 01/02/2013 12:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mr Atepa, l'idee est bonne mais la n'est pas le probleme! Le probleme comme certains l'ont souligne c'est la procedure opaque qui entoure ce projet. Vous memes avez dit que c'est votre neveu qui a trouve le terrain. N'y a-t-il pas des diplomates ou architectes senegalais mieux habilites a cette tache ou pouvant y etre associe? Pourquoi ne pas ouvrir un debat AVANT l'achat et pas APRES comme vous etes en train de faire lorsque les critiques ont commence?Toute cette opacite c'est l'ere Wade et nous voulons la rupture apres le 25 mars 2012. Nul n'est contre quelque chose de bien, qui sert la Nation mais on est tous contre les procedures opaques, les gre-a-gre, les ententes directes, le pot-de-vins, la corruption et surtout pour etre emergent il faut mettre les gens qu'il faut a la place qu'il faut.

6.Posté par schwarzeraal le 01/02/2013 13:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bayiléne titeure boubeuri.le senegal a decidé de se doter d´une representation diplomatique digne de son rang d ´etre ´parmi les 25 pays les plus pauvres de ce monde.wanné badé

7.Posté par Almamy le 01/02/2013 14:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'idée du projet: c'est Atepa
Recherche du terrain : Atepa
Achat du terrain : Atepa
Plans d'architecture et Conception: Atepa
Montage financier: Atepa
Campagne de communication: Atepa.
Pour qui se prend ce mec ?
Il n y a eu aucun concours ou appels d'offres ou manifestations d'interet.
Dos au mur depuis le départ de son mentor et partenaire Wade, il se lance dans la communication et le verbiage tous azimuts.
Non Atepa, tu VAS PAYER.
Où étais tu lorsqu'on construisait Radisson et Sea Plaza sur le domaine maritime ?
Pourquoi s'acharnes tu sur Mixta et non contre Terrou bi où tu dines toujours ?
Non Atepa, tu DOIS TE TAIRE

8.Posté par Pouthie pathie le 01/02/2013 16:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

da ngen di doul yen nieup.tête de...

9.Posté par Diallo le 01/02/2013 16:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les petits hommes discutent sur les personnes tandis que les grands discutent sur les idées.. Au lieu de s'acharner sur la personne de Atepa pourquoi vous ne discutez pas sur son idée?
Personnellement, le projet m'a convaincu et je pense que l'idée mérite d'être concrétisée! Et mieux, je pense qu'à terme notre pays devrait disposer des résidences un peu partout à travers le monde car comme le dit Atepa: c'est techniquement possible et financièrement soutenable!
Faut juste y aller molo car nous ne sommes pas un Etat-marchand!

10.Posté par Kocc le 01/02/2013 16:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La plus grosse insulte a l"etat du senegal reside dans cette demarche de Goudiaby Pierre qui veuille nous perpetuer dans cette illegalite sans precedent qu'il a pu installer avec le regime de abdoulaye Wade. Voila pourquoi, Iba der Thiam, venu a l'assemblee generale des nations unis en 2011 avez categoriquement nier l'existence d'un tel projet puisque notre assemblee nationale, supposer voter les fonds n'avait aucune information sur ce projet dont vous venez de demontrer l'opacite. Je me rends compte que vous avez le geni de presenter des projets qui peuvent ressembler legitime mais que vous empruntez toujours la voie de l'illegalite en tenant a l'ecart nos institutions et nos fonctionaires, Je n'oubli pas ici, le monument de la renaissance avec un scandal de plus de 80 milliards.

11.Posté par schwarzeraal le 01/02/2013 17:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

diallo ,l´idée d´Atepa est tres bonne mais l´etat miserable du senegal nous ne pouvons pas nous permettre ce luxe.la pauvreté et le chomage sont nos priorités.pour avancer et attirer des investisseurs americains comme il le dit il faut dabord construire la maison senegal au senegal ,rendre nos produits competitifs .A quoi sert de construire des residences partout dans le monde alors que 75% des senegalais n´ont meme de quoi se payer un kg de riz par jour.

12.Posté par Diallo le 01/02/2013 21:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Schwarzeraal. Merci...C'est tout ce que je demande c'est à-dire de réfléchir sur la proposition Atepa et pas calomnier la personne....
Tu vois, moi je pense que l'achat d'une maison aux USA ne peut pas empêcher le développement du Sénégal..Tu as lu l'argumentaire de Atepa? Alors, ce n'est pas du gâchis mais un investissement qui à terme permettra de payer le salaire du personnel de l'Ambassade au lieu de leur envoyer de l'argent d'ici...Nos dirigeants dilapident nos maigres ressources et nous pilotent à vue, nos intellectuels migrent vers des prairies plus vertes et notre jeunesse sans entreprendre espère un boulot qui tombera du ciel...Je pense que c'est cela qui fait que 75% des sénégalais n'arrive pas à payer le kg de riz comme tu le dis...Le développement c'est un tout.

13.Posté par schwarzeraal le 01/02/2013 22:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

diallo ne nous trompons pas, cessons de nous faire hypnotiser par ces reveurs qui ont deja les poches pleines.le developpement doit commencer chez nous,le marché senegalais du travail ne repond pas á la demande des investisseurs qui sont obligés de transferer technologie et main-d´oeuvre et cela coute tres cher. il faut dabord commencer par les hommes avec ces millions de dollars avant d´aller construire aux etats unis dont le marché immobillier americain est en chute des millions d´européens ,asiatiques et americains ont perdu trop d´argent.

14.Posté par abitx le 02/02/2013 00:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

très grande idée ! très bien expliquée ! et plus, des indications sur le financement !!!! d'aucuns me parlent encore de rupture , rupture par rapport a quoi ? rupture conte le développement ? pensons a l'avenir du pays; pensons a nos enfants et a nos grands enfants....ce ne sont pas ces idees de gains rapides qui peuvent avancer un pays ....
we need VISION , we need to see beyond these walls encircling us within UNDERDEEVELOPMENT

15.Posté par bernix le 02/02/2013 02:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bravo pierre mais combien veux tu de commission pour faire celà? 1, 2 , ou 5 millions de dollars

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image