leral.net | S'informer en temps réel

De prétendus libéraux qui travaillent pour une autre cause !


Rédigé par leral.net le Lundi 25 Mai 2015 à 22:58 | | 10 commentaire(s)|

De prétendus libéraux qui travaillent pour une autre cause !
Depuis quelques temps, les anciens frères Souleymane Ndéné Ndiaye et Modou Diagne Fada tentent de déstabiliser le Parti démocratique sénégalais (Pds) qui leur a tout donné !

Souleymane Ndéné a commencé par boycotter toutes les réunions des instances du parti en prenant comme prétexte l’élargissement du Comité directeur ! Il finit par faire tomber le masque, lors qu’il déclara son intention de briguer la candidature à la candidature du parti à la prochaine présidentielle. La majorité des libéraux ayant choisi le frère Karim Meïssa Wade comme candidat du parti, Souleymane dévoila son jeu en disant qu’il va créer son propre parti. C’est sûrement pour aller fusionner avec l’Apr… En attendant, il se donne comme mission de saborder le Pds avant de partir.

Son acolyte, Modou Diagne Fada, prend une autre voie : « Je reste au parti, le noyauter avant de partir avec un morceau, rejoindre les prairies de l’Apr, qui ne sont plus pour autant aussi vertes qu’on le pense ! ». Dans sa logique, Fada s’attaque au tronc de l’arbre : « Je suis d’accord que Karim soit le candidat du parti, mais je prends le poste de secrétaire général ! ». Quelle folie ! Que représente cet ancien dissident de « Waar wi » qui n’a rejoint le parti qu’après avoir empoché 50 millions de francs Cfa ? Il semblerait qu’il perçoive depuis septembre dernier des perdiems pour saborder le Pds…Vrai ou faux, la démarche de Fada est bizarre de la part d’un président de groupe parlementaire !

Ces mauvais exemples pour la jeunesse ne nous décourageront pas. Il y a à côté d’eux, des Karim Meïssa Wade, Me Amadou Sall, Aida Ndiogue, Aminata Nguirane Thiam, Bathie Seras ? Massaly, Moise Rampino etc., et tant d’autres jeunes, hommes et femmes qui se battent pour ramener le Pds au pouvoir dès 2017, avec Karim comme président de la République.

Cette ambition qui habite beaucoup de jeunes sénégalais est une cause vraiment mobilisatrice pour tous ceux qui veulent construire le Sénégal de demain et parachever l’œuvre colossale initiée, de si belle manière, par le timonier Maître Abdoulaye Wade, Secrétaire général national de notre grand parti, le Pds.

Quant à moi, je ne m’étonnerai guère de voir Souleymane Ndéné et Modou Diagne Fada raser les murs, un soir de février 2017, pour venir féliciter le nouveau Président, Karim Meïssa Wade, et préparer le terrain, pour leur énième retour au Parti démocratique sénégalais…

Tous pour la libération de nos frères et sœurs, pris en otage !
Mobilisons-nous pour une victoire éclatante, dès le premier tour de 2017 !

Amina Sakho
Membre du Comité Directeur du Pds






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image