Leral.net | S'informer en temps réel



De très graves accusations contre Cellou Dalein Diallo

le 6 Août 2015 à 16:27 | Lu 1263 fois

Le ministre de l’Elevage sort la grosse artillerie contre Cellou Dalein Diallo, le président de l’UFDG. Dans un entretien accordé à VisionGuinee, Thierno Ousmane Diallo, chargé à l’organisation du parti Union pour le progrès et le renouveau (Upr) a évoqué le projet d’alliance entre l’UFDG et les FPDD de Dadis Camara en prélude à l’élection présidentielle du 11 octobre prochain.


De très graves accusations contre Cellou Dalein Diallo
 

 

‘’Je salue Cellou d’avoir retourné sa veste’’, déclare-t-il au début de l’entretien. ‘’C’est lui qui se plaignait ici en disant que Dadis a tué ses parents, qu’il est sanguinaire. Mais si aujourd’hui il dit que Dadis est le plus gentil cela n’engage que lui. Je suis heureux puisqu’il se mette les doigts dans l’œil’’.

Cette alliance avec l’ancien chef de la junte n’est pas sans conséquence, estime le ministre. La preuve, brandit-il, ‘’vous voyez actuellement que l’Ufdg enregistre les démissions, Cellou fait tout sauf la politique. Il applique l’ethno-stratégie et cela ne peut pas marcher. S’il avait accepté de venir à l’Upr, il aurait évité cela. On l’aurait formé dans le temps, on l’aurait appris comment faire la politique’’.

Avant que Cellou Dalein Diallo ne prenne les commandes de l’Ufdg, assure Thierno Ousmane Diallo, ‘’on lui a tendu la main. Moi-même je suis allé chez lui pour lui demander de venir à l’Upr, mais malheureusement il m’a dit qu’il veut être président’’. En réponse, raconte-t-il, ‘’je lui ai dit que cela est impossible. Je lui ai dit qu’il peut être candidat sans être président du parti. Il a refusé, parce qu’il voulait le beurre et l’argent du beurre. Aujourd’hui, il n’a ni le beurre ni l’argent du beurre’’.

Evoquant les relations entre Bah Ousmane et Cellou Dalein Diallo, le ministre de l’Elevage pense que des bisbilles existent entre les deux. Cela remonte au temps de la transition, selon lui. ‘’Quand Dadis a soulevé la main de Bah Ousmane en disant le digne fils du Fouta, cela a choqué Dalein. C’est pourquoi, il a organisé les évènements du 28 septembre. Mais quand il y aura un procès concernant le dossier du 28 septembre, beaucoup de personnes seront surprises. Parce qu’il y a ceux qui ont tiré sur les gens et ceux qui ont envoyé les manifestants là-bas pour qu’on tire sur eux. Pire, il y a ceux qui ont reçu de l’argent pour le dédommagement des victimes’’.

Thierno Ousmane Diallo va loin et évoque les montants reçus par certains leaders après le massacre du 28 septembre. ‘’Cellou a reçu deux milliards, Jean Marie Doré aussi. Les autres victimes n’ont jamais été dédommagées. Donc, quand on réveille les morts avec une alliance, il y aura forcément des conséquences’’.

Et de conclure qu’à l’Upr, ‘’tout ce qu’on sait, c’est que Bah Ousmane est blanc comme neige dans le dossier du 28 septembre. Les militants de Cellou avaient promis qu’après le stade qu’ils vont venir à notre siège pour saccager mais ils n’ont pas osé, car l’Upr ne recule pas devant des menaces. Quand on est aveugle politiquement, c’est comme ça’’.

 VisionGuinee.Info



Plus de Télé
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 19:54 Fidel Castro : la fin du voyage