leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

Débat sur le régime de Macky Sall: Passe d’armes entre Serigne Mor Mbaye et Massamba Guèye

Pour avoir traité de « diable » Macky Sall et son régime, Serigne Mor Mbaye a reçu la réplique salée de son ancien étudiant, Massamba Guèye, conseiller culturel du président de la République. C’était samedi lors du lancement du mouvement génération Y de Boubacar Camara.


Rédigé par leral.net le Lundi 10 Avril 2017 à 11:03 | | 0 commentaire(s)|

Mais le professeur, faisant fi du titre de Massamba Guèye, qui est conseiller culturel du Président de la République, attaque avec virulence les différents régimes, dont celui de Macky Sall. Et aux jeunes de la Génération Y de Boubacar Camara, il conseille : « Vous devez vous battre parce que vous avez en face de vous des gens cyniques. Ce sont ces élites parasitaires et mercenaires. Le pays ne les intéresse pas. »

En face, Massamba Guèye arbore un sourire jaune. Ce qui n’empêche le professeur Mbaye de taper plus fort : « Comment peut-on mettre plus de 600 milliards pour un train alors que la plupart de tes routes dans les régions ne sont pas bonnes ? Ces dirigeant vont vous tuer. Si le pays t’intéresse, tu ne peux pas vendre les terres du nord à des multinationales. Ce n’est pas possible. Nos dirigeants sont des diables. »

Si le public ovationne, certains visages ne manquent pas d’afficher une certaine gêne devant Massamba Guèye, impassible. « Il faut aller parler aux populations parce que c’est votre avenir qui est en jeu. Vos dirigeants politiques sont en train de vous tuer », constate encore Serigne Mor Mbaye, qui souligne que « la plupart des intellectuels qui ne parlent pas, sont des lâches et traînent des casseroles. Ils sont payés pour garder le silence sur les dérives du pouvoir politique. Le sort du peule est le cadet de leur soucis ».

La provocation a trop duré. Massamba Gueye se permet une parenthèse avant de répondre aux interpellations du public sur la dépravation des valeurs. « Tous ceux qui sont dans les fonctions de responsabilité ne sont pas des diables. Je suis conseiller du Président Macky Sall en l’assumant avec beaucoup de fierté », a-t-il dit. Ensuite, il soutient son mentor : « Le Président Macky Sall a dit la patrie avant le parti. Je ne suis pas le diable et je ne travaille pas avec des diables. »

Visage moqueur, le psychologue encaisse la réponse de son ancien étudiant par un sourire.

Le Quotidien










Hebergeur d'image