leral.net | S'informer en temps réel

Déboulonnés dans leurs bastions, la retraite a sonné pour Niasse et Tanor

La grosse claque infligée dimanche à certains membres influents du gouvernement ne doit pas occulter la descente aux enfers de Moustapha Niasse et Ousmane Tanor Dieng. Selon La Tribune du jour, tous les deux chefs de parti ont été laminés dans leurs fiefs respectifs par des novices qui sont déterminés à les envoyer à la retraite politique.


Rédigé par leral.net le Jeudi 3 Juillet 2014 à 09:23 | | 5 commentaire(s)|

Déboulonnés dans leurs bastions, la retraite a sonné pour Niasse et Tanor
Au moment où le sort des ministres "tocards" du gouvernement est en train d'être scellé avec l'imminence de leur limogeage, le résultat obtenu par les plus grosses pointures de la mouvance présidentielle était très attendu pour la suite de leur compagnonnage avec le Président Macky Sall. La lourde défaite enregistrée par des ministres aux élections locales de dimanche n'a pas épargné les mastodontes du Benno Bokk Yaakaar. A Keur Madiabel, Moustapha Niasse, le président de l'Assemblée nationale, a reçu une grosse claque, perdant dans son propre bureau de vote. Pour la première fois, depuis son entrée en politique, le chef de file des progressistes a mordu la poussière dans son propre centre de vote de l'école 2 de Keur Madiabel... Autre ponte qui a subi le revers de sa vie, Ousmane Tanor Dieng du Parti socialiste. Le "frère ennemi" de l'égérie de Podor, Aïssata Tall Sall, n'a plus d'argument pour se maintenir à la tête du Ps. Ousmane Tanor Dieng et son parti ont connu un net recul à Mbour. En effet, s'il est sorti vainqueur à Nguéniènne, il n'a pas raflé, comme aux dernières élections, toutes les collectivités de Mbour. Et c'est le ministre Me Youm qui lui a infligé cette gifle.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image