leral.net | S'informer en temps réel

Déclaration M.S.U France:

Indignez vous des sept milliards de budget de campagne d’un ancien premier Ministre, du mutisme total et suspect de IBRAHIMA SENE du PIT.


Rédigé par leral.net le Mardi 15 Novembre 2011 à 20:57 | | 0 commentaire(s)|

Déclaration M.S.U France:

Le directoire du Mouvement pour le Socialisme et l’Unité de France (M.S.U.France) s’est réuni le samedi 12 novembre 2011 dans les hauts de seine sous la direction de son coordonnateur Général SIDY FALL pour faire le point sur l’actualité nationale et internationale. Le M.S.U France s’indigne de la déclaration de Mlle LENA SENE, relative au budget de campagne de IDRISSA SECK, candidat déclaré pour la présidentielle de 2012. Cette déclaration de la directrice de campagne de l’ancien premier Ministre est parue dans la presse du vendredi 11 novembre 2011. Mlle LENA SENE a confié à ses collaborateurs qu’au moins sept milliards de francs CFA sont déjà mobilisés pour assurer une victoire à IDRISSA SECK. Elle a également affirmé avoir procédé à l’achat de trente (30) 4X4 de marques Ford toutes neuves au près d’un concessionnaire SENEGALAIS sans compter un hélicoptère pour le déplacement de l’ancien premier Ministre IDRISSA SECK pour le contournement des voies cahoteuses. Mlle LENA SENE a ajouté sans préciser de noms et d’organismes, que des puissances financières apporteront leurs concours à IDRISSA SECK. Le M.S.U France considère qu’il est indécent de mobiliser sept milliards pour une campagne électorale dans un pays d’une extrême pauvreté. Le SENEGAL, faut-il le rappeler, est classé parmi les cinq pays qui ne vivent que de la mendicité et de l’aide internationale. Sept milliards pour une campagne électorale dans un pays du Tiers monde est de la folie surtout pour les pays développés qui nous assistent depuis des années. Nous rappelons que l’EUROPE et les USA, beaucoup plus riche que le SENEGAL, procèdent actuellement à des politiques d’austérité afin de relancer leur économie. L’image du SENEGAL est ternie à cause de tels comportements nébuleux Le M.S.U France considère que ses fonds ont une origine douteuse. Si non, comment le Maire de THIES peut-il réunir sept milliards pour financer sa campagne alors qu’il est incapable de résoudre le problème des inondations dans sa ville. Nous rappelons que THIES est toujours dans une extrême pauvreté avec une dette abyssale. Le M.S.U France affirme avec force que le candidat IDRISSA SEK ambitionne de diriger notre pays pour procéder à des règlements de compte. Pour cela qu’il cherche de l’argent par tous les moyens pour réaliser son rêve. Si le candidat de Réwmi est élu président de la République, le SENEGAL tombera à coup sûr dans les bras de ses financiers dont les objectifs sont aux antipodes du développement de notre chère nation. Le SENEGAL ne mérite pas un chef d’état mercenaire politique ou celui qui est toujours au service du colonisateur.
. . Mlle LENA SENE et son candidat ignorent catégoriquement voir à la folie les valeurs politiques au vrai sens du terme, l’éthique et la morale de notre pays le SENEGAL. Par ailleurs le M.S.U France constate avec regret que le camarade IBRAHIMA SENE père de la directrice de campagne du candidat de Rewmi est complètement muet depuis l’entrée en politique de sa fille. Le camarade IBRAHIMA SENE était au cœur de tous les débats politiques surtout sur les scandales politico- financier au SENEGAL avec son ainé AMATH DANSOKHO du PIT. IBRAHIMA SENE a aujourd’hui le bec cloué au sol. Le clientélisme et la transhumance ne nous honore pas. La mégalomanie et la cleptomanie nous font régresser. Les SENEGALAIS sont épuisés, persécutés et réduit par des hommes politiques d’aujourd’hui assoiffés d’argent et de femmes. Le M.S.U France condamne la mobilisation d’une somme aussi considérable pour une campagne électorale dans un pays ou règne la misère et le chômage endémique. C’est pour cela que le M.S.U France interpelle les Ministres de l’intérieur et de la justice de veiller avec la plus grande rigueur sur le financement des partis politiques. C’est dans cette optique que le M.S.U France exige des autorités SENEGALAISES l’ouverture d’une enquête judiciaire sur la traçabilité des sept milliards dont parlait la directrice de campagne du candidat de IDRISSA SECK..
Fait à Paris le 12 Novembre 2011
SIDY FALL
Coordonnateur Général
M.S.U France






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image