leral.net | S'informer en temps réel

Décryptage Leral : Anne Méaux d’Image 7, «l’arme fatale» de Karim Wade qui a donné la victoire à François Fillon devant Alain Juppé


Rédigé par leral.net le Mardi 29 Novembre 2016 à 18:25 | | 6 commentaire(s)|

Karim Wade, lui, a un atout de taille pour réussir sa communication politique avec Anne Méaux d’Image 7.
Karim Wade, lui, a un atout de taille pour réussir sa communication politique avec Anne Méaux d’Image 7.
Si Abdou Diouf n’avait  pas réussi à contenir l’envahissante de l’Alternance en 2000, malgré son recours à Jacques Séguéla, le célèbre publicitaire français qui avait créé la marque François Mitterrand, Karim Wade, lui, a un atout de taille pour réussir sa communication politique avec Anne Méaux d’Image 7. D’autant que cette vaillante dame de la communication politique vient de réussir une belle prouesse, en portant François Fillon au piédestal des primaires de la droite, devant Nicolas Sarkozy et Alain Juppé.
 
 La Française et sa société de gestion Image 7 pourraient être la cheville ouvrière du déroulement du plan politique de Karim Wade avec les Législatives de 2017 et la Présidentielle de 2019. Mais, au Sénégal, il ne sera pas question de primaires, mais plutôt de redorer le blason de Karim Wade en le polissant, pour qu’il apparaisse devant les Sénégalais, comme le candidat idéal, l’homme du renouveau qui va battre Macky Sall en 2017 et en 2019.
 
Appelée au chevet de la communication du candidat Fillon, Anne Méaux, avec brio, a réussi à insuffler une nouvelle dynamique jusqu’à terrasser le favori des sondages, Alain Juppé.

Qui ne connaît pas Anne Méaux? Quiconque œuvre dans les médias ou les milieux d’affaires en France la connait bien. La grande prêtresse de la communication d’entreprise, le gourou des chefs d’entreprise du CAC40 est devenue incontournable dans le paysage économique et politique national.
 
Son influence est telle qu’on la surnomme "patronne des patrons", c’est dire… C’est donc en toute logique vers elle que se tourne en mars dernier François Fillon, en panne dans les sondages.
 
La puissante patronne de l’agence de communication Image 7 aura réussi son job, puisque François Fillon est sorti vainqueur des primaires devant Alain Juppé et Nicolas Sarkozy. Convaincue que Nicolas Sarkozy ne passera pas le premier tour, l’influente Anne Méaux a étoffé l’image d’homme politique sérieux de François Fillon, "qui a le plus travaillé depuis 2012", tout en revendiquant un "discours de vérité" en disant haut et fort ce qu’il pense, quitte à choquer.
 
C’est sur cette femme, née en 7 juillet 1954 à Neuilly-sur-Seine et Diplômée de Sciences Po Paris, qu’aurait jeté son dévolu Karim Wade pour gérer son image en perspective de l’avenir proche politique qui l’attend au Sénégal. Bonne idée. Est ce que ce n’est pas Anne Méaux qui a conseillé au fils de Wade de garder le silence depuis sa libération et sa grâce présidentielle ?

Allez savoir, en tout cas, si François Fillon a eu le flair en s’attachant les services d’Anne Méaux, Karim Wade a aussi fait un bon choix avec cette égérie de la communication réputée et crainte en France.

Celle qui a créé en 1988 l’agence de communication Image 7 reste une arme fatale, même si Karim Wade aura des écueils juridiques à surmonter au Sénégal avec la validation ou même l’autorisation de sa candidature à la Présidentielle de 2019.
 
En 1974, Anne Méaux a fait la campagne de Valéry Giscard d’Estaing  
 
Anne Méaux est une femme de convictions. Son diplôme de Sciences Po Paris en poche, elle entre, à 20 ans, au service de presse de l’Ély­sée, après un engagement politique très à droite. En 1974, elle fait la campagne de Valéry Giscard d’Estaing (VGE). Sept ans plus tard, elle est char­gée de gérer seule l’image de VGE, "un grand Président mais trop tourné sur lui-même", avant de diriger la communication du groupe parlementaire UDF à l’Assemblée.

En 1986, elle dirige la communication d’Alain Madelin, alors ministre de l’Industrie. Sa ren­contre avec Madelin marque sa vie et son parcours. À tel point qu’à son issue, en 1988, elle préfère s’émanciper et quitte le milieu politique pour créer sa propre entreprise de communication, Image 7. "
 
Je referai de la politique s’il y a un homme qui peut apporter quelque chose à la France", affirme-t-elle alors. Mère de trois enfants, cette femme de caractère rencontre aussitôt un vif succès auprès des grands patrons qui la solli­cittent (de Lakshmi Mittal à Bernard Arnault en passant par François Pinault). "J’essaye de dire à mes clients ce que je crois vraiment. Il faut que la communication serve à quelque chose", explique-t-elle, pragmatique.
 
 Et Karim Wade aura besoin de ce pragmatisme et du sixième sens d’Anne Méaux qui a du pain sur la planche pour polir l’image de Karim Wade pour en faire concrètement un Présidentiable en 2019 pouvant mettre fin à l'hégémonie marron de Macky Sall. Wait and see.
 
Massène DIOP Leral.net avec Les Echos

Anne Méaux qui a créé en 1988 l’agence de communication Image 7 reste une arme fatale, même si Karim Wade aura des écueils juridiques à surmonter au Sénégal avec la validation ou même l’autorisation de sa candidature à la Présidentielle de 2019.
Anne Méaux qui a créé en 1988 l’agence de communication Image 7 reste une arme fatale, même si Karim Wade aura des écueils juridiques à surmonter au Sénégal avec la validation ou même l’autorisation de sa candidature à la Présidentielle de 2019.

François Fillon a dominé Alain Juppé grâce à l'aide sur le plan de la communication politique d'Anne Méaux et sa structure Image 7.
François Fillon a dominé Alain Juppé grâce à l'aide sur le plan de la communication politique d'Anne Méaux et sa structure Image 7.






Hebergeur d'image