leral.net | S'informer en temps réel

Décryptage- Leral : Ce qu’il faut absolument savoir avant d’opter pour la monogamie…


Rédigé par leral.net le Lundi 19 Septembre 2016 à 21:16 | | 5 commentaire(s)|

Décryptage- Leral : Ce qu’il faut absolument savoir avant d’opter pour  la monogamie…
Selon un célèbre adage bien connu des professionnels du droit, « Nul n’est censé ignorer la loi ». Le moins que l’on puisse dire, c’est que pris aux mots, cet adage s’éloigne de la réalité. Pour s’en convaincre, il n’est que de s’intéresser aux multiples dispositions de notre corpus juridique inconnues du commun des sénégalais. Du moins, leur teneur reste peu comprise. S’il fallait les lister, l’option de la monogamie figurerait certainement en bonne place.

En effet, lorsqu’arrive le moment de passer aux choses sérieuses, certains hommes sont tellement emballés par l’euphorie du mariage au point d’accepter toutes les conditions de Madame, y compris la monogamie. Tout compte fait, avant d’opter pour ce choix, vous devez être au fait des conséquences qui en découlent. Messieurs, voici cinq choses que vous devez absolument savoir sur la monogamie...

1-La monogamie est une option irréversible …


Les hommes signataires de la monogamie ne pourront plus, alors pas du tout, revenir sur leur décision. En d’autres termes, l’option de la polygamie leur est définitivement refusée.

2- La polygamie peut être limitée

La polygamie peut être limitée à deux, trois ou quatre épouses, selon le choix des conjoints. Mais, cela nécessite, évidemment, la séparation des biens. On ne peut pas signer la polygamie et, en même temps, la communauté des biens.

3- L’option de la monogamie se prolonge au-delà du décès de la conjointe

Même au décès de la conjointe, l’époux ne saurait remettre en cause son statut de polygame. Son prochain mariage se fera obligatoirement sous le sceau de la monogamie.

4- Même en cas de divorce, vous demeurez monogame

Le divorce ne vous libère pas de l’option de la monogamie. On peut bien divorcer et se remarier, mais toujours en optant pour la monogamie, sans possibilité de changement de statut.

5- En tant que monogame, vous vous rendez coupable de bigamie si vous prenez une seconde épouse


La monogamie est un régime d’exception de sorte que la loi ne l’encourage pas. Si vous en faites option, vous ne pouvez, en aucun cas, le changer et si vous ne le respectez pas, vous vous rendez coupable de bigamie.

Abdoulaye FALL, Leral.net












Hebergeur d'image