leral.net | S'informer en temps réel

Déficit en logements au Sénégal : Diène Farba Sarr prévoit d'innover pour atteindre 15 000 unités d’habitation par an

Le ministre du Renouveau Urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie, Diène Farba Sarr, a procédé, ce mardi, à Dakar, au lancement officielle de la première édition du Salon international de l’Habitat de Dakar, prévu du 3 au 5 mars 2016 à Dakar. Cette rencontre avec les acteurs de l’habitat permettra de résoudre le déficit en logements à Dakar qui serait de plus de 150 000 unités et environ 300 000 pour tout le pays en 2015.


Rédigé par leral.net le Mercredi 9 Décembre 2015 à 08:34 | | 2 commentaire(s)|

Déficit en logements au Sénégal : Diène Farba Sarr prévoit d'innover pour atteindre 15 000 unités d’habitation par an
Avec une offre en logements évaluée à environ 5000 par an, soit 1000 par les promoteurs immobiliers et 4000 par l’autopromotion, le Sénégal connait un déficit en logements. « Ce déficit est estimé à 150 000 unités de logements à Dakar et environ 300 000 pour tout le pays en 2015 », a déclaré, ce mardi, le ministre du Renouveau Urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie, Diène Farba Sarr. Pour lui, l’habitat occupe une place importante dans le dispositif du Plan Sénégal Émergent. C’est pour cela, dit-il, que le Président Macky Sall a émis la volonté de transformer cette situation de déficit en logements en opportunité économique. D’ailleurs, ajoute-t-il, « Le président de la République a hissé l’Habitat au rang des priorités nationales dans le Plan Sénégal Émergent (Pse) ».

Par ailleurs, pour résoudre le gap en logements, le ministère du Renouveau Urbain, en partenariat avec la compagnie Ame Trade Limited, a mis en place une stratégie de développement pour attirer les investisseurs publics et privés. Mais, selon le Diène Farba Sarr, « les stratégies de développement dans le secteur de l’Habitat visent à mettre en œuvre des réformes pour améliorer sensiblement l’environnement de la promotion immobilière et favoriser l’investissement privé, en vue de mieux contribuer à tirer positivement la croissance économique, notamment par : « l’accélération de l’offre en logements sociaux ; la création d’un écosystème de construction à partir des matières premières disponibles pour réduire l’importation des composantes du bâtiment ; l’émergence des champions nationaux dans la construction à faible coût (Low-cost) ». Ainsi, dit-il, il est urgent d’apporter des innovations pouvant créer des ruptures nécessaires pour aboutir aux résultats escomptés dans le Pse avec une production, en moyenne, de 15 000 unités d’habitation par an.

A en croire Mansour Tall, représentant de l’Onu Habitat, au sortir de ce salon internationale de l’Habitat de Dakar, des recommandations seront mises à la disposition du président de la République, Macky Sall, et les politiques pour que cela puisse engendrer des actions concrètes. Aussi, les professionnels de l’habitat auront-ils l’occasion d’exposer leurs produits à l’occasion de ce salon.

Fara Mendy






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image