leral.net | S'informer en temps réel

Dégâts collatéraux de la destruction de 403 maisons à la Cité Tobago : Des victimes sombrent dans la folie


Rédigé par leral.net le Mardi 19 Janvier 2016 à 19:52 | | 4 commentaire(s)|

Dégâts collatéraux de la destruction de 403 maisons à la Cité Tobago : Des victimes sombrent dans la folie
S’il y a un dossier sur lequel le Président Macky Sall doit se pencher, c’est bien celui relatif aux victimes de la Cité Tobago. Certes, le site se trouve dans le Vor de l’aéroport, à l’instar de la cité Sicap Cœur, mais si les propriétaires ont construit des maisons, dont certaines dépassent 200 millions de F Cfa, c’est qu’il y a eu de très fortes complicités au niveau de nombre de démembrements de l’Etat. Sinon, comment comprendre que, pendant plus de trois ans, des maisons sortent de terre sans que la Descos ne lève le plus petit doigt. Mieux, les Sénégalais, qui ont acquis des terrains sur ce site, ont déboursé beaucoup de sous. Pis, des agents des Aéroports du Sénégal (Ads), fortement impliqués dans le déplacement du mur de l’aéroport, embastillés, ont été libérés. Et certains ont même été intégrés.
Autant de raisons qui font que les victimes méritent l’attention des autorités. Car, en ce moment, cinq pères de familles, qui ont investi toutes leurs économies dans l’achat et la construction de leur maison à la Cité Tobago, ont sombré dans la folie. Et d’autres sont sur la voie. Dès lors, il urge pour l’Etat de diligenter ce dossier en régularisant les propriétaires - l’aéroport de Dakar sera délocalisé à Diass - ou en leur affectant des terrains dans d’autres sites. Car, depuis que leurs maisons ont été détruites, le 04 juin 2015, ces victimes ont toujours fait preuve du sens de la responsabilité.
www.dakar7.com
 






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image