leral.net | S'informer en temps réel

Dégats collatéraux de la grève des transporteurs: L'Aftu se démarque et fait son mea-culpa

La grève des transporteurs a fini de semer la discorde dans leurs rangs. En effet, Le Populaire renseigne que l'Association de financement des professionnels du transport urbain (Aftu), qui exploite les bus Tata, se démarque du mouvement après avoir fait son mea culpa.


Rédigé par leral.net le Mardi 23 Août 2016 à 10:39 | | 0 commentaire(s)|

Quelques jours après la grève du collectif des transporteurs et conducteurs du Sénégal, le mercredi 17 et le jeudi 18 août dernier, la division commence à s'installer entre routiers du Sénégal. Et selon le journal, la première discorde émane de l'Aftu qui a tenu "à laver certains amalgames" suite à cette grève. Le journal d'indiquer que certains membres de l'Aftu ont été aperçus à la gare des "Baux maraîchers" lors du premier rassemblement du collectif pour échanger sur les 27 points de la plateforme revendicative et sur le plan d'action à dérouler. Mais, devant la presse, hier, ces transporteurs de Aftu ont tenu à lever toute équivoque sur cette participation. "C'est vrai que l'on était aux 'Baux maraîchers' lors du rassemblement, mais, à l'époque, nous n'étions pas sur la table de négociations avec l'Etat. Mais là, l'Etat a même décidé de faire un prix forfaitaire sur ces bus immobilisés pour fraude douanière, à condition qu'ils soient vendus dans un autre pays. Donc, après concertation, il faut changer de position. Ce qui est sûr, nous sommes un patronat et pareille situation ne se reproduira plus", a tenu à préciser El Hadj Ndiogou Dieng, porte parole de l'Aftu. Mbaye Amar, vice président de l'Aftu d'ajouter : "On a été piégé, car, on dit que 90% de Aftu faisait partie du collectif qui a fait la grève. Je vous dis que 50% de nos minibus ont travaillé le mercredi et 80% le jeudi. Seuls 5 Gie ont décidé de suivre le mot d'ordre".






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image