leral.net | S'informer en temps réel

Dégradation de l'environnement : Le Président Macky Sall interpelle les pays pollueurs

La cérémonie de clôture de la première conférence nationale sur le développement durable, ce vendredi, a été l'occasion pour le Président Macky Sall d'annoncer la posture du Sénégal en direction de la Conférence internationale sur le climat prévue à Paris (COP21, du 30 novembre au 11 décembre). Pour lui, les gros pollueurs doivent payer plus.


Rédigé par leral.net le Samedi 25 Juillet 2015 à 08:47 | | 2 commentaire(s)|

La conférence nationale pour le développement durable qui s'est tenue du 22 au 24 juillet 2015 à Dakar, a balisé le chemin pour la participation du Sénégal à la prochaine conférence internationale sur le climat prévue à Paris (COP21, du 30 novembre au 11 décembre).

Pour le Président Macky Sall, il faudra mettre sur la table les problèmes majeurs du Sénégal mis en exergue lors de cette rencontre comme la pollution et l'érosion côtière. Le but est que "la Conférence de Paris ne soit pas une conférence de plus mais un rendez-vous utile où ceux qui polluent la planète seront indexés", dit-il.

"Sur les 100 milliards de dollars prévus pour le Fonds Vert, il a été reçu la promesse de 10 milliards et c'est 4,6 milliards seulement qui ont été réunis par l'Union européenne" a déploré le chef de l'Etat en présence de l'ambassadeur chef de la délégation de l'UE.

Macky Sall promet de défendre les intérêts de l'Afrique à la COP21. "Les pays développés sont attendus sur une réaction objective. Sinon, nous nous ferons entendre, prévient Macky Sall. Les pays qui polluent plus doivent payer plus, c'est une question de justice et d'équité."

Avec comme thème : "Territoires et Villes durables", la conférence de Dakar a été un creuset qui a servi de base pour l'élaboration du cadre stratégique de référence pour l'application effective de la "gouvernance verte".

Les recommandations de cette rencontre ont fait l'objet d'une approbation collective que le chef de l'Etat a validé. "Ces travaux constituent un instrument d'orientation de la politique gouvernementale en matière de développement durable", a-t-il affirmé.

Pour le ministre de l'Environnement et du Développement durable, Abdoulaye Baldé, cette conférence est venue à point nommé pour définir les méthodes pour atteindre les objectifs du développement durable (ODD).

Selon la déclaration finale, la conférence nationale sur le développement durable se tiendra tous les deux ans.

seneplus.com






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image