leral.net | S'informer en temps réel

Délaissé au Cap Manuel, Abdoul Aziz Diop crie sa colère

Le dernier communiqué de la Fédération nationale des cadres libéraux (Fncl) est en train de créer un véritable trouble, selon La Tribune, au sein de ladite structure. Nos confrères rapportent que Abdoul Aziz Diop était furax après avoir eu vent de la teneur du communiqué de ses "frères de parti".


Rédigé par leral.net le Mardi 27 Janvier 2015 à 09:15 | | 10 commentaire(s)|

Délaissé au Cap Manuel, Abdoul Aziz Diop crie sa colère
Le président de la Fncl a, dit-on, vivement dénoncé, auprès de ceux qui lui ont rendu visite, le fait que la structure des cadres ne s'attarde pas sur son cas, mais passe son temps à faire des communiqués uniquement pour d'autres personnes qui subissent le même sort que lui. Pire, a-t-il déploré, selon le journal, dès qu'il s'agit de s'en prendre au président de la République ou sa famille, son nom est mis en avant. Trouvant que c'est de la duplicité, Aziz Diop a informé ses visiteurs qu'il était totalement opposé au contenu de ce communiqué et que cela ne l'engageait nullement.






Hebergeur d'image