leral.net | S'informer en temps réel

Délibéré dans l'affaire Ndiaga diouf, l'avenir politique de Barthélémy Dias en question

Les attentions seront cristallisées ce matin au tribunal correctionnel de Dakar où le sort du maire de Mermoz Sacré-Coeur Barthélémy Dias va se sceller. Un sort lié à son avenir politique, mais également à l'avenir politique du maire de Dakar Khalifa Sall. En effet, si le juge suit le parquet qui avait requis 10 ans de prison, l'horizon politique du maire de Mermoz Sacré-Coeur va plus que s'assombrir.


Rédigé par leral.net le Jeudi 16 Février 2017 à 10:55 | | 0 commentaire(s)|

Délibéré dans l'affaire Ndiaga diouf, l'avenir politique de Barthélémy Dias en question
Barthélémy Dias à quitte ou double au moment du délibéré du juge correctionnel dans l'affaire du meurtre de Ndiaga Diouf, lors de la fusillade à la mairie de Mermoz Sacé-Coeur. Emprisonné sous l'ancien régime dans le cadre de cette affaire, le régime actuel l'avait sorti de prison avant de dépoussierer le dossier et de le remettre sur la table du juge.

Procès politique pour certains, lenteurs judiciaires pour d'autres, toujours est-il que Barthélémy Dias a fini par comparaître à la barre du Tribunal correctionnel pour coups et blessures volontaires et menaces de mort. Il est poursuivi en même temps que ses supposés complices.

Dans ses réquisitioires, le représentant du parquet avait requis contre Barthélémy Dias dix ans de prison ferme après avoir disqualifié les coups mortels en coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner et cinq ans contre ses complices, en plus du mandat de dépôt. Si cette demande est appliquée par le juge, ce sera un nouveau séjour carcéral pour le député-maire et ses co-prévenus. Il risque d'être arrêté sur place et conduit en prison, comme ce fut le cas avec le prêcheur Taïb Socé qui, venu assister à son délibéré dans une affaire d'escroquerie, s'est retrouvé en prison.

Même si le maire de Mermoz Sacré Coeur ne se présente pas à la barre, en cas de confirmation des réquisitions du parquet, cette décision sera exécutée. Dans ce cas, ce serait le glas de ses ambitions politiques en cette veille d'échéances électorale.

Avec une condamnation à moins de six mois des législatives, Barthélémy Dias ne sera plus éligible pour être député, sa représentativité et son engagement au profit du maire de Dakar Khalifa Sall, potentiel candidat à la prochaine élection présidentielle, seraient alors vains.

source: l'AS








Hebergeur d'image