Leral.net | S'informer en temps réel

Demba Diakhaté quitte les TNO : « J’aurai probablement la nostalgie du froid » - M. Diakhaté

Rédigé par (Plus d'informations demain sur leral .net) le 23 Juillet 2010 à 12:05 | Lu 1194 fois

M. Demba Diakhaté, agent de développement économique au Conseil de développement économique des Territoires du Nord-Ouest (CDÉTNO), a jeté un dernier regard sur son bureau, le 16 juillet. M. Diakhaté s’envolera vers l’Afrique, dans les prochains mois, vers de nouveaux défis professionnels.


Demba Diakhaté quitte les TNO : « J’aurai probablement la nostalgie du froid » - M. Diakhaté
Employé par le CDÉTNO depuis deux ans et quatre mois maintenant, M. Diakhaté se prépare à relever des défis dans un tout différent horizon que celui du Grand lac des Esclaves. Il déménagera momentanément à Ottawa afin de se lancer en consultations internationales, au Cameroun. « [Les agences internationales] sont toutes localisées à Ottawa », précise-t-il.
« Les défis sont en Afrique! », partage M. Diakhaté, d’origine sénégalaise. Il s’activera à la recherche d’un emploi, au courant des mois à venir, afin de se positionner à Yaoundé, au Cameroun, où il rejoindra sa conjointe, cette dernière ayant obtenu un emploi permanent pour l’Organisation des Nations Unies, dans la capitale camerounaise. « Je pense qu’il est temps que, nous, en tant qu’Africains, nous nous impliquions dans ces processus-là, étant donné que l’on connaît le terrain et que nous avons acquis la façon de faire canadienne », confie M. Diakhaté, au sujet de son retour en Afrique après avoir passé les douze dernières années au Canada. En tant que Sénégalais, donc natif de l’Afrique de l’Ouest, M. Diakhaté explique qu’il existe des différences entre les réalités de son pays d’origine et celles du Cameroun, situé en Afrique centrale : « Nous, nous sommes des hommes de la savane, de la savane herbacée, chez nous on parle plutôt d’ethnies, mais de l’autre côté, ils parlent plutôt de tribus et de clans. Ça fait une bonne différence! ». Il partage toutefois que les deux mentalités se rejoignent : « C’est un système communautaire! ».
M. Diakhaté avoue quitter les Territoires du Nord-Ouest « le cœur serré ». « J’ai beaucoup appris, j’ai beaucoup donné », se remémore-t-il. Il souligne avec gratitude le courage des communautés des TNO. Très satisfait de son parcours effectué dans nos contrées nordiques, M. Diakhaté n’écarte pas la possibilité d’un retour. « J’aurai probablement la nostalgie du froid », dit-il. « Je ne lâcherai pas les TNO! », assure l’ancien agent de développement économique qui désire mettre sur pied un projet d’aide communautaire en Afrique, aux TNO. « Je voudrais trouver des retraités qui voudraient se reconvertir », explique-t-il. La tête remplie de projets, M. Diakhaté quittera les TNO, dans les prochains jours avec ses enfants. Son fils, Abdoulaye, ira rejoindre sa mère à Yaoundé, avant la fin de l’été.

aquilon.nt.ca/


1.Posté par wow le 23/07/2010 13:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est un article nul

2.Posté par Baye Modou Tremblay le 23/07/2010 19:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Franchement, ça pas d'allure tabarwette!!!
On s'en crisse!!!

3.Posté par GAGNON-TREMBLAY GAGNE le 23/07/2010 20:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

GRAND DEMBA MO NEKH QUOI .ARTICLE KHANA POUR GONDI WA SENEGAL LA MAIS GNOUN KHAM NAGNOU.MAIS GUERRIER DEUGUEU LA DJADIEUF MY GRAND BOU DAGOUL DIKK DEL KHEUTHIEUL REK

4.Posté par Jean Louis MULUMBA LUSAMBA TSHIMANGA le 04/07/2014 00:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

248/b Avenue Isangi Commune de Lingwala.

CET HOMME EST UNE RICHESSE POUR L'AFRIQUE ENTIÈRE A NOUS D'HONORER LA RICHESSE QUE REGORGE LE CONTINENT ET PROFITER DE SA PRÉSENCE POUR TRAVAILLER ENSEMBLE AU DÉVELOPPEMENT DE NOTRE CONTINENT

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site