leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

Demba Moussa Dembélé, économiste/chercheur : "La nomination d’Aliou Sall à la CDC, c’est pour préparer les élections de 2019"


Rédigé par leral.net le Mardi 26 Septembre 2017 à 14:00 | | 0 commentaire(s)|

La nomination d’Aliou Sall à la Caisse des Dépôts et Consignations continue de faire parler d’elle. Cette fois-ci, c’est l’économiste Demba Moussa qui jette un regard critique sur ce que Malick Gakou avait qualifié comme, une « déclaration de guerre contre les intérêts vitaux du Sénégal ».

«J’ai été indigné pour deux raisons majeures. La première est le reniement d’une parole du président, le reniement d’une parole qui était écrite, qu’il ne faut pas effacer. Cela ne fait que confirmer cette gestion clanique, la patrimonialisation de l’Etat du Sénégal sous Macky Sall. Cette caisse brasse des milliards et c'est là où il a mis son frère, pour préparer les élections de 2019.

Il ne faut pas se faire d’illusion. C’est pour utiliser cet argent pour gagner les élections de 2019. Cela montre que nous sommes dans un Etat patrimonial où le Président a mis sa famille, ses beaux-parents, oncles, amis, cousins. C’est dire une gestion clanique, du népotisme qu’on ne peut pas qualifier. Cela prouve encore la mort définitive de cette prétendue gestion sobre et vertueuse. Au contraire, c’est le népotisme », crache, M. Dembélé.

Il s’entretenait avec le journal "Walfadjiri", ce mardi, sur divers sujets d’actualité dont la gestion des contrats pétroliers. «J’ai suivi ces contrats avec Petro-Tim, avec le frère, le président. Certains disent que le frère est un prête-nom du grand frère, le président Macky Sall lui-même. N’oublions pas qu’il a été ministre de l’Energie. Il suivait ce processus. Il a été Premier ministre. Son frère ne connais rien au pétrole.

Je l’ai connu pigiste. Son frère connaît le processus puisqu’il était ministre de l’Energie, Directeur de Petrosen… Beaucoup disent que Aliou Sall ne fait que représenter les intérêts de son frère. Cette gestion est plus nébuleuse que jamais. Ce Cos Petro-gaz, c’est le gouvernement. C’est Macky Sall le chef de Cos-Petrogaz. La société civile n’est pas associée à cela. C’est le gouvernement, la présidence…
», explique-t-il.