leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

Démissions tous azimuts au PDS: Touba a tourné le dos à Wade et au PDS

Le Parti démocratique sénégalais(PDS) est en lambeaux à Touba (région de Diourbel). Les responsables quittent massivement le navire libéral. Mieux, de grosses pointures de la Fédération des mouvements karimistes et du PDS telles que Sokhna Adji Seck, membre du Comité directeur du PDS et petite-fille du Khalife, ont été aperçues hier matin en train de tailler bavette avec le locataire de la Maison militaire et tête de liste de Benno Bokk Yakaar.


Rédigé par leral.net le Samedi 17 Juin 2017 à 10:18 | | 0 commentaire(s)|

L es récentes investitures de la Coalition gagnante Wattu Senegaal dans la ville sainte, dictées depuis Versailles (France) et Doha (Qatar), ont fini d’installer un malaise irréversible au sein des rangs du Parti démocratique sénégalais.

Abdoulaye Wade a définitivement perdu Touba et il va s’en rendre compte au soir du 30 juillet 2017, à 20h, après le dépouillement des urnes des élections législatives à venir. On ne les compte plus les frustrés dans les rangs du PDS à Touba.

C’est d’abord le président du Conseil départemental de Diourbel et patron du parti dans la région, Serigne Fallou Mbacké, qui a eu à tourner le dos au pape du Sopi. L’ex-députée libérale Aida Gaye vient également le claquer la porte du PDS. On peut dire sans se tromper que la liste Benno Bokk Yakaar conduite par le Premier Ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne a déjà gagné Touba bien avant l’élection.

Les grosses pointures de la Fédération des mouvements karimistes et du PDS telles que Sokhna Adji Seck, membre du Comité directeur du PDS et petite-fille du Khalife, ont été aperçues hier matin, en train de tailler bavette avec le locataire à la Maison militaire à Dakar.

Cheikh Mbacké Guissé








Hebergeur d'image