leral.net | S'informer en temps réel

Dénigrement, campagne de déstabilisation : Le général Pathé Seck met de "l’ordre dans la police"

Selon EnQuête, le ministre de l’Intérieur s’est entretenu hier avec un gratin de la Police nationale pour une réunion de mise au point. Le général Pathé Seck, selon le journal n’a pas mâché mots. « Il a remonté les brettelles à tout le monde et sonné la fin de la récréation ».


Rédigé par leral.net le Vendredi 14 Juin 2013 à 09:01 | | 5 commentaire(s)|

Dénigrement, campagne de déstabilisation : Le général Pathé Seck met de "l’ordre dans la police"
En effet, il a été rapporté hier, dans la presse, que les gradés de la police avaient menacé de sortir un dossier explosif sur la Section de recherches. Ce, après l’arrestation de l’un des leurs, Amadou Moustapha Sarr dit Toto, ancien Dgsn, impliqué dans l’arraisonnement du navire de guerre le "Defender". Ce n'est pas tout. D'après nos confrères, cette mise au point intervient dans un contexte marqué par la nomination contestée du nouveau Directeur général de la police nationale, Abdoulaye Niang. Mais aussi et surtout par la visite prochaine du Président américain, Barack Obama. Selon le journal Pathé Seck a axé son discours sur la solidarité et l’esprit de corps qui sont substantiels à la fonction de policier. Il a également insisté sur l’éthique et la déontologie jouent le rôle de garant de la sécurité nationale avant de demander que cessent les campagnes de dénigrement et le chantage qui sont en train de gangrener les différents corps des services de police.



1.Posté par SENTINELLE le 14/06/2013 12:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les gradés de la police nationale (une vraie intelligentsia au service de la patrie) ne tomberont jamais aussi bas que terre ! Aux brebis galeuses, sachez que nous sommes dorénavant dans un État de droit où aucun Sénégalais ne saurait être au dessus des lois, quel que soit ou fut son rang. IL s'agit, encore et encore, de la manipulation : Déballages, chantages, manipulations tous azimuts à travers les médias notamment la presse en ligne, constituent autant d'obstacles et de blocages en porte à faux avec les aspirations de ruptures porteuses de réels changements dans notre pays. Ce sont ces ruptures que les Sénégalais appelaient de tous leurs vœux, que les nouvelles Autorités sont en train de mettre en œuvre sans complaisance. Par conséquent, il n' y a plus d'impunité, plus de passe-droits, de prébendes et autres privilèges indus, donc davantage de justice sociale et d'équité entre les citoyens.Voilà pourquoi certains soutiennent honteusement et malhonnêtement que "le pays ne marche pas" DEUK BI DOKHOUL , parce la vie facile et l'univers des deals des ministres et DG affairistes, des passe-droits, prébendes pendant le règne des WADES, toutes ces portes leur sont fermées à jamais. Que tous les Sénégalais tournent cette page sombre de notre passé récent et aident le Président Macky SALL à conduire à terme les ruptures entamées qui feront de notre Pays un exemplaire État de droit avec une justice indépendante, la marque des grandes Démocraties.

2.Posté par modou le 14/06/2013 14:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien dit Sentinelle ce ne sont que les mauvais perdants, les parasites et les gens qui aiment le gain facile qui font ces sorties pour dénigrer mais c'est peine perdue le peuple est avec Macky-Niasse pour la bonne marche du pays. Du courage et bonne continuation.........

3.Posté par bra le 14/06/2013 15:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Na rang bi dioub

4.Posté par Diallo Saliou le 14/06/2013 18:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci mille fois Sentinelle

5.Posté par XOUSSMA-NIAP le 14/06/2013 23:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nous sommes un ETAT DE DROIT, il ne peut pas y avoir des "intouchables" et des "touchables, nous sommes tous égaux devant la loi. Il faut qu'on CESSE D'INSTRUMENTALISER certaines arrestations ou interpellations pour des sentiments subjectifs ! L'ETAT c'est nous tous !

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image