leral.net | S'informer en temps réel

Dépénalisation de l'homosexualité: Jamra & Mbañ Gacce félicitent le chef de l’Etat d’avoir fermement exigé le respect de nos croyances !

Au lendemain de l’élection du Président Macky Sall à la Magistrature suprême, le débat sur l’éventualité de légaliser les unions contre-nature au Sénégal avait refait surface, au point d’avoir incité le chef de l’Exécutif à faire consigner dans le communiqué du Conseil des ministres du jeudi 11 avril 2013 que: «Notre ancrage dans nos valeurs culturelles et religieuses ne s’accommode pas d’une dépénalisation de l’homosexualité». Une position officielle du Sénégal qui avait pourtant le mérite d’être clair comme l’eau de roche !


Rédigé par leral.net le Lundi 26 Octobre 2015 à 20:34 | | 4 commentaire(s)|




Il n’empêche que deux mois plus tard, à l’occasion de la visite officielle, les 26-28 juin 2013, du président de la plus grande puissance économique, technologique et militaire du monde, une des journalistes américaines qui l’accompagnaient, a estimé nécessaire de «tester» à nouveau la position du tout nouveau Président de la République du Sénégal sur ce sujet délicat. C’est alors que ce dernier eut cette réponse, qui fit polémique dans l’opinion: «Les Sénégalais ne sont pas encore prêts» !

L’Organisation islamique Jamra et la trentaine d’organisations socio-religieuses, regroupées au sein de l’Observatoire de Veille et de Défense des Valeurs Culturelles et Religieuses, Mbañ Gacce, montèrent au créneau, pour marteler, lors de leur conférence de presse, que: «Les Sénégalais ne seront jamais prêts à accepter la légalisation d’une abomination, au sujet de laquelle les éternels Décrets du Tout-Puissant sont sans équivoque» ! La démocratie étant la loi de la majorité, la religion à laquelle se référent l’écrasante majorité de la population (95%) a en effet émis, à travers le Saint-Coran, pas moins de huit (8) «fatwa» condamnant sans équivoque l’homosexualité. Et chaque fois à travers un rappel pertinent de l’histoire du prophète Loth, neveu du prophète Abraham : «Et Loth ! Nous lui avons apporté la capacité de juger et le savoir ; et Nous l’avons sauvé de la cité où se commettaient ces vices abominables, par des gens pervers» (Sourate Anbiya 21, verset 74). Les Textes Bibliques ne sont pas en reste pour avoir, eux-aussi, fermement banni les déviances sexuelles : «Tu ne coucheras point avec un homme comme on couche avec une femme, c’est une abomination» (Lévitiques 18:22).
C’est donc bien parce que la société sénégalaise rejette souverainement les unions contre-nature que le Législateur a traduit ce substrat socio-culturel dans notre droit positif, qui est l’expression de la conscience collective, notamment à travers l’article 319 du Code pénal qui condamne les unions contre-nature.
Aussi, l’Organisation islamique Jamra et l’Observatoire de Veille et de Défense des Valeurs Culturelles et Religieuses, Mbañ Gacce, adressent leurs vives félicitations au Chef de l’Etat pour avoir fermement - face à une énième interpellation, par la presse française, sur cette question - exigé «que l’on respecte nos croyances et nos convictions», ainsi que «le droit de chaque peuple de définir sa propre législation» ! A l’instar d’ailleurs de la France qui a librement consigné dans son Code civil le régime matrimonial de son choix, lequel bannit la polygamie - sans pour autant que le Président de la France ne soit jamais interpellé sur la question par notre pays, dont les ressortissants vivant sur son sol encourent pourtant des sanctions, s’ils enfreignaient ce Code civil français!
Enfin Jamra et Mbañ Gacce exhortent le peuple sénégalais à faire bloc (sur cette question précise, nous le soulignons bien !) autour du chef de l’Etat, afin que les lobbies occidentaux comprennent définitivement qu’il est temps que cessent ces agressions culturelles paternalistes, faites d’interpellations récurrentes indécentes, par voies détournées, à celui qui est censé incarner la clé de voûte des institutions d’un pays indépendant, libre et souverain.
Dakar, le 26 Octobre 2015

Imam Massamba Diop

Coordonateur national de

L’Observatoire "Mbañ Gacce"

Président exécutif de l’Organisation

Islamique Jamra – ongjamra@hotmail.com






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image