leral.net | S'informer en temps réel

Dépôt de candidatures aux 5 500 emplois : Embouteillage monstre au Building Administratif

Hier, ils étaient des centaines de jeunes, garçons et filles, venus de toutes les contrées du pays à prendre d’assaut, très tôt le matin, outre ceux qui y ont passés la nuit, les abords du building administratif qui abrite le Ministère de la fonction publique, où les dossiers pour les 5 500 emplois promis par le Président, doivent être déposés. Cet embouteillage monstre a confiné le chef du gouvernement et certains de ses ministres dans leurs bureaux, des heures durant. Il a fallu une opération musclée des services de sécurité, pour qu’Abdoul Mbaye puisse quitter les lieux et aller vaquer à ses occupations. Finalement, le dernier délai de dépôt fixé aujourd’hui, a été reporté au 8 mars prochain. Mieux, les concernés auront la possibilité de déposer leurs dossiers au niveau des différentes inspections régionales du travail.


Rédigé par leral.net le Mardi 23 Juillet 2013 à 00:11 | | 0 commentaire(s)|

Dépôt de candidatures aux 5 500 emplois : Embouteillage monstre au Building Administratif
Le building administratif ressemblait, hier, à un lieu assiégé, toute la matinée et une bonne partie de l’après-midi. Le gouvernement d’Abdoul Mbaye l’a appris à ses dépens, pour ne pas avoir décentralisé à temps le dépôt des dossiers, dans le cadre des 5 500 emplois promis par le chef de l’Etat. En faisant du Ministère de la Fonction publique, logé dans le building administratif, le seul lieu de dépôt sur toute l’étendue du territoire nationale, les autorités ont frôlé le pire, hier. Depuis 4 heures du matin, les alentours du building ont été pris d’assaut par des demandeurs d’emplois. Filles et garçons, venus des contrées très lointaines de la capitale, voulaient, à tout prix, déposer leurs dossiers, dans l’espoir de bénéficier d’un emploi. Ce qui a créé un embouteillage monstre. Aucune issue n’était praticable. Tous les portails du siège du gouvernement ont été fermés et des éléments de la gendarmerie veillaient au grain. Même, ceux qui y travaillent peinaient à accéder à leurs bureaux ou en sortir, pour certaines courses. La scène la plus attrayante s’est passée devant la porte réservée au chef du gouvernement. Vers onze heures, alors qu’Abdoul Mbaye devait sortir, dans le cadre de l’accomplissement de sa tâche, les gendarmes n’ont pu réussir à faire évacuer la foule, pour permettre au Pm de passer. Un tohu-bohu indescriptible s’est emparé des lieux. Les éléments en bleu ont subi la loi de la foule immense. Et, il faudra une opération musclée pour que le chef du gouvernement, coincé dans ses bureaux, un bon quart d’heure, puisse afin quitter le building. Idem, pour certains de ses ministres obligés de se terrer à l’intérieur. Et, il a fallu un communiqué du ministre de la Fonction publique, Mansour Sy, repoussant la date de dépôt des dossiers jusqu’au 8 mars prochain, pour que le building retrouve le calme, permettant aux ministres et autres travailleurs, coincés à l’intérieur, de sortir vaquer librement à leurs occupations, sans être inquiétés. De sources bien informées, c’est sur instruction du Premier ministre que la date de dépôt a été reportée. Mieux, pour éviter, les longues attentes, le gouvernement a, par la même occasion, donné la possibilité aux concernés de déposer leurs dossiers au niveau des différentes inspections régionales du travail.

REWMI






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image