Leral.net | S'informer en temps réel



Depuis plus de 50 ans, cet homme a consacré sa vie à la construction d'une cathédrale... Découvrez son oeuvre époustouflante !

le 22 Juillet 2016 à 08:34 | Lu 617 fois

Dans un village de la banlieue de Madrid, un vieil homme de 91 ans réalise l’exploit de construire, à lui tout seul, une cathédrale depuis 55 ans… Impressionnant !


 


Pourtant, rien ne destinait Justo Gallego Martinez à entreprendre un tel projet. Sans formation spécifique dans l’architecture, ni dans la maçonnerie, et sans soutien financier, seule la foi inébranlable a poussé ce fils d’une famille de paysans à accomplir une telle oeuvre.


Né en 1925 à Majorado del Campo, un village de la banlieue madrilène, c’est dans cette même petite bourgade que le bien surnommé « Don Justo » travaille corps et âme pour donner vie à ce bâtiment.


immobilier.lefigaro.fr


Plus jeune, il voulait devenir moine mais la tuberculose l’a empêché de poursuivre son séminaire. Soigné durant 8 ans dans un couvent, sa guérison miraculeuse l’incite, en octobre 1961, à construire une cathédrale pour rendre grâce à la Vierge Marie.


Près de 55 ans plus tard, Justo Gallego Martinez a 91 ans et continue de construire cet édifice impressionnant, qu’il nomme la cathédrale « de Nuestra Senora del Pilar ». Sa surface fait plus de 8000 m² sur une cinquantaine de mètres de long, et une hauteur qui culmine à 30 mètres !


inhabitat.com


Autodidacte, le vieil homme a honoré le terrain hérité de son père pour y construire cette énorme cathédrale, avec ses propres moyens financiers et en n’utilisant exclusivement que des matériaux de récupération. Entre autres, il s’est servi de briques, des tuiles des usines, des bidons d’essence, des armatures en fer, des boîtes en carton et autres seaux de peinture.


erdekesvilag.hu


Si la cathédrale n’est pas encore achevée, elle prend déjà une belle forme et n’a rien à envier aux autres édifices religieux. On y trouve une vaste salle paroissiale, un dôme gigantesque, des colonnes et des vitraux, un cloître, une crypte et un baptistère.


totenart.com


Les matériaux utilisés offrent des couleurs vives et une allure très originale à la cathédrale. Le travail de Justo Gallego Martinez a tellement dépassé les frontières que des visiteurs viennent déjà en nombre pour admirer son travail, même si la cathédrale n’est pas terminée.


S’ils peuvent visiter l’endroit gratuitement, Justo prévient tout de même que le touriste est seul responsable en cas d’accident vu l’absence de normes de sécurité sur le site.


novaocio.com


Après plus d’un demi-siècle de travail, « Don Justo » a sollicité le Ministère de la Culture afin de fournir des aides pour la sécurisation du bâtiment, au vu de sa renommée grandissante. Cependant, une fois l’œuvre achevée, s’il y arrive, la cathédrale appartiendra à l’Église catholique puisque notre vieil homme a décidé de leur en faire don. Et rien ne dit que l'Église va vouloir dépenser de l'argent pour la rénover et la mettre aux normes... Affaire à suivre !


abc.es


Incroyable la construction de cette cathédrale, n’est-ce pas ?

demotivateur



Plus de Télé
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 23:54 Selfie version singe, appréciez!!