leral.net | S'informer en temps réel

Député Baye Maguette Diakhaté : « Les Wade ont joué et ont perdu… L’histoire retiendra que c’est Macky qui a inauguré »

Les revendications de paternité des ouvrages faites à tout vent par les libéraux lorsque le Président Macky Sall en inaugure un gênent à plus d’un titre le député apériste Baye Maguette Diakhaté. Pour le responsable politique de l’Apr de Mbacké, « les libéraux s’accrochent à des futilités pour continuer d’exister alors que leur parti a été déjà et complètement vomi par les Sénégalais ». « A chaque fois qu’ils entendent que le Chef de l’Etat a inauguré quelque chose, on les entend crier que c’était une idée de Wade ou de son fils.


Rédigé par leral.net le Lundi 23 Février 2015 à 12:28 | | 5 commentaire(s)|

Député Baye Maguette Diakhaté : « Les Wade ont joué et ont perdu… L’histoire retiendra que c’est Macky qui a inauguré »
Les Sénégalais ne se nourrissent pas d’idées mais d’actes concrets posés. Les Wade ont joué et ils ont perdu. Ils ne reviendront jamais au pouvoir ». Le député de poursuivre par rappeler que les populations de la vallée ont attendu 70 ans pour disposer du pont de Ndioum et sont en train de cultiver un riz de qualité par le biais duquel ils permettront aux Sénégal d’atteindre une autosuffisance bientôt.

Interpellé sur les attaques essuyées par le régime Sall, dimanche, à Diogomaye ( derrière Thilmakha- région de Thiès ), le parlementaire a minimisé. En effet, un Mbacké-Mbacké a accusé publiquement le Président Sall de n’accorder aucune considération à la religion musulmane pour n’avoir envoyé aucune délégation lors de leur cérémonie officielle. En à croire Baye Maguette Diakhaté, il ne s’agit que d’un malentendu car Mouhamadou Makhtar Cissé, le directeur de cabinet du Chef de l’Etat était présent, de même que le conseiller technique spécial en matières religieuses du ministre de l’intérieur Abdoulaye Daouda Diallo, en la personne de Serigne Khadim Sylla. En plus ajoute-t-il, « Ndongo Ndiaye, ministre conseiller et moi-même faisions aussi partie de la délégation. Alors, il s’est trompé de bonne foi car, ce chef religieux, nous le connaissons véridique et très attaché au Chef de l’Etat.

Le député de terminer par démentir ceux qui prétendent que le régime actuel entretient des relations délétères avec les familles religieuses du Sénégal. « A Touba, Macky est aimé et respecté », conclut-il.

seneweb.com






Hebergeur d'image