leral.net | S'informer en temps réel

Derby Man United-Man City, ce samedi : le choc des portefeuilles

Dur retour à la réalité. Après le conte de fées de Leicester City, vainqueur contre toute attente de la Premier League la saison dernière, la logique économique sonnante et trébuchante semble reprendre ses droits…avec aux premières loges Manchester United et Manchester City qui s’affrontent ce samedi à Old Trafford.


Rédigé par leral.net le Vendredi 9 Septembre 2016 à 19:32 | | 0 commentaire(s)|

Après trois journées du championnat anglais, Manchester City, Chelsea et Manchester United sont les trois seuls clubs à avoir remporté tous leurs matchs. Les équipes possédées respectivement par un Sheikh d’Abou Dhabi, un oligarque russe et une famille de milliardaires américains sont bien décidées à reprendre le contrôle des opérations.

Dans ces conditions, le derby de samedi 10 septembre à Old Trafford entre Manchester United et Manchester City prend des allures de première grande affiche de la saison. Les deux clubs ont été les plus dépensiers d’Angleterre pendant la saison des transferts. Les Blues ont acheté pour 156 millions de livres (185 millions d’euros) de joueurs. Le défenseur John Stones, le gardien Claudio Bravo – qui fait ses débuts samedi − et le milieu de terrain Ilkay Gündogan sont les signatures les plus marquantes.

ManU a dépensé 172 millions d’euros
Les Red Devils ont eux aussi brisé leur tirelire, en dépensant 145 millions de livres (172 millions d’euros). Cette somme phénoménale ne concerne que quatre joueurs, mais elle comprend Paul Pogba. Le Français a été acheté 89 millions de livres (105 millions d’euros), devenant à 23 ans le footballeur le plus cher de tous les temps. Zlatan Ibrahimovic, qui manquera aux « Guignols » (ou à ce qu’il en reste), a aussi rejoint Manchester United, gratuitement, le Suédois étant arrivé en fin de contrat au Paris Saint-Germain.

Cet affrontement des portefeuilles est symbolisé par le clash des deux entraîneurs, Pep Guardiola, à City, et Jose Mourinho, à United. Les deux stars du banc de touche sont habituées à « s’acheter » des trophées, dépensant les millions de leurs clubs pour décrocher les plus prestigieuses victoires. Ils ont chacun remporté deux fois la Ligue des champions, à Barcelone pour Guardiola, à l’Inter de Milan pour Mourinho.
SOURCE LE MONDE






Hebergeur d'image