leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

Dernière minute: L'opposition fait avorter une tentative de transfert des cartes vers les fiefs de l'Apr, au Consulat du Sénégal à Paris

Un incident s'est produit ce mercredi soir au consulat général du Sénégal à Paris. Alors que les opérations de distribution des cartes venaient de prendre fin à 17 heures comme tous les jours, constate « Afrique connection », le service du consulat a tenté de débuter une autre opération bien au-delà des heures réglementaires.


Rédigé par leral.net le Mercredi 19 Juillet 2017 à 23:46 | | 0 commentaire(s)|

Le consulat avait prévu une opération de tri de cartes à partir de 18 heures. Il s'agit de "trier les cartes appartenant à des militants de l'Apr et de les convoyer dans les fiefs" supposés du parti au pouvoir, à savoir Mantes la Jolie et les Mureaux, accuse l'opposition. L'idée étant de s'assurer que les militants APR auront leurs cartes avant le jour de l'élection.

C'est en tout cas ce que croit savoir les mandataires des différentes coalitions de l'opposition au consulat.
Ces derniers ont d'ailleurs découvert le pot au rose alors qu'ils s'apprêtaient à quitter les lieux après une journée de distribution des cartes.

«Nous avons vu trois filles et nous leur avons demandé ce qu'elles faisaient ici alors que c'est la fin de la distribution. Elles nous ont dit qu'elles ont rendez-vous pour trier les cartes», rapporte Macoumba Sadji, candidat à la députation pour le compte de la coalition Mankoo Taxawu Senegaal.

Le Sms qui mouille le consulat

Sur un SMS émanant d'un employé du consulat, dont s'est procuré une copie Afrique Connection, le message est assez explicite. Dans ce message envoyé mardi à 22h01, et qui semble être destiné à des jeunes militants de l'APR, on peut lire:
"Je reviens vers vous concernant la mission de demain au consulat. Ce sera de 18h à minuit mercredi et jeudi. Toute personne n'étant pas sûre de venir à l'heure et de rester jusqu'à l'heure convenue, doit m'en informer maintenant. RDV demain en bonne forme". Dans la foulée, un autre message souligne: "Merci de me confirmer votre présence en répondant à ce message".

En tout cas, pour l'opposition, qui dit n'être pas au courant de cette opération de tri, c'est une "manœuvre illégale".

«C'est une fraude. Nous les avons pris la main dans le sac. Ça confirme ce que nous avons toujours dit. Macky Sall veut voler les élections, le consul (Amadou Diallo) est là pour l'Apr».

Les opposants disent avoir vidé les lieux après avoir "fait échouer la tentative". Mais, à les en croire, ils ont laissé sur place deux des leurs, pour "surveiller au cas où".

Vers les coups de 19h55, le groupe d'opposants qui avaient vidé les lieux, a repris le chemin du consulat. Ils venaient de recevoir un appel de leurs camarades sur place, qui les prévenait que "quelque chose se passe au consulat".

Au moment où ce texte est mis en ligne à 20h02 heure de Paris, un groupe d'opposants est en route vers le consulat pour, disent-ils, "en découdre avec les fraudeurs".

Affaire à suivre donc…








Hebergeur d'image