Leral.net | S'informer en temps réel



Dernière minute : Soro ajourne sa visite de Dakar

Rédigé par (Plus d'informations demain sur leral .net) le 4 Février 2011 à 05:11 | Lu 829 fois

Attendu à Dakar ce jeudi pour une visite de 48 heures, le Premier ministre ivoirien Guillaume Soro ajourné l’étape de Dakar et a suspendu sa visite africaine. C’est ce que Ferloo a appris en dernière minute de la part de son porte parole, M. Meité Sindou. Lire son communiqué.


Dernière minute : Soro ajourne sa visite de Dakar
"En raison des urgences sur place en Côte d’Ivoire, le Premier ministre, Monsieur Guillaume Kigbafori SORO, a suspendu la tournée qui l’a conduit dans plusieurs capitales africaines, pour rentrer à Abidjan ce jeudi 3 février 2011, ajournant ainsi l’étape de Dakar.

Le Premier ministre aura d’importantes séances de travail à Abidjan, selon le calendrier ci-après :

Vendredi 4 février 2011 13h : Réunion du Conseil du Gouvernement 16h : Réunion avec la Direction politique des Forces Nouvelles
Samedi 5 février 2011 13h : Réunion avec le Comité militaire
Fait à Abidjan, le 3 février 2011

Pour le Cabinet du Premier ministre, MEITE Sindou, Porte-parole


1.Posté par oubideu le 04/02/2011 10:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quand un rebelle est accueilli e héros après avoir tué et terrorisé des enfants des femmes etc. C'est ça l'Afrique qui veut se développer avec des singes comme Wade on est pas au bout de nos peines.

2.Posté par khetalli goor le 04/02/2011 12:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


khetalli gor contre faiblesse sexuelle et dysfonctionnement erctile 10 000F tel 77 481 02 14

3.Posté par 2guntaan le 04/02/2011 13:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mon pays va mal!

Pour ne pas paraphraser les propos de Tikken Jah, je dirai que mon pays le Sénégal va mal et l'heure est grave!
Imaginez un patient qui, consulté par un médecin, ce dernier lui dit que tout va mal chez lui. Ceci est la situation que notre pays, notre chère patrie vit en ce moment.
Les maux sont partout et cela depuis l'avènement de l'alternance et pour plus de précision depuis qu'on a "BUUR WADE", prince KARIM, et reine VIVI à la tête de notre pays.
C'est pendant cette décennie que la constitution fût bafouées par une assemblée mécanique et les termes de ministre, député et même président sont ramenés à leur plus basse signification. Et cela se passe sous le règne de ce trio. Et si ce régime s'en arrêtait là, on en dirait rien.
Quant à la notion de protectionnisme, selon "BUUR WADE" elle n'a pas de sens. Car mener des entreprises locales au dépôt de bilan est plus facile pour lui, sa famille et sa bande au profit des entreprises portugaises et chinoises. Ceci pour dire que nous avons le syndrome des TRABELSI.
En me souvenant d'un article paru sur leral.net, sollicitant une révolution au Sénégal, je me demanderai moi aussi: est-ce que les maghrébins aspirent-ils à plus de démocratie, de bonne gouvernance et de clairvoyance sur la gestion de la cité que nous? Je dirai non et non!
Au moment où la corruption s'amplifie avec Mr 15%, au moment où le Sénégalais ne peut plus joindre les trois bouts, au moment où le droit n'a pas son mot à cause de l'instrumentalisation de la justice, et ça se voit au moment où l'injustice gagne du terrain, que devrons nous faire, devrons-nous taire?
Nous Sénégalais, qui sommes les contribuables, qui payons les impôts, les taxes et qui ne voyons aucunes amélioration sur notre situation sociale.
Au moment où la création d'emplois primait, l'argent du contribuable était versé pour la construction d'une statut et l'organisation du FESMAN ( Festival Empirique de Satan au Monde des Affaires Nébuleuses).
Au moment où, le Sénégalais paye sa facture d'électricité et qu'il obtient pas d'approvisionnement normal.
Alors, devrons-nous rester muets à l'égard des ces constats?
Hélas, le Sénégalais n'a plus de droit. Au moment où le pouvoir est élu par le peuple et pour le peuple, au Sénégal c'est autre chose: le pouvoir est élu par le peuple et pour l'élu (BUUR WADE, prince KARIM et reine VIVI).

Tout ceci, peu soit-il doit pousser tout Sénégalais; conscient et responsable à un moment de réflexion sur l'avenir de notre chère patrie et pays, le Sénégal.

Chers Sénégalais, concitoyens et compatriotes, l'heure est grave encore! Le pays va mal et de mal en pire. Je vous demande juste une prise de conscience et faites une projection sur l'avenir de ce pays avec "BUUR WADE" et sa bande!

Merci de visiter ce lien: http://nonalamonarchieausenegal.unblog.fr/

Le pays va mal!

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site

Plus de Télé
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 19:54 Fidel Castro : la fin du voyage