Leral.net | S'informer en temps réel



Des centaines de passagers encore piégés sur un ferry en feu au large de la Grèce

le 28 Décembre 2014 à 23:31 | Lu 434 fois

Des centaines de passagers encore piégés sur un ferry en feu au large de la Grèce
Un incendie s'est déclaré dimanche 28 décembre à bord du Norman-Atlantic, un ferry pris dans le mauvais temps au large de la Grèce. Battant pavillon italien et affrété par la compagnie grecque Anek, il transportait 422 passagers et 56 membres d'équipage lorsqu'il a quitté le port grec de Patras dimanche matin, en direction du port italien d'Ancône.
Les efforts communs des autorités italiennes, grecques et albanaises, et des navires marchands croisant dans la zone ont permis de récupérer 172 personnes dimanche soir selon les autorités italiennes, les autres passagers restant piégés sur le navire.
La compagnie Anek a toutefois assuré que la situation du Norman Atlantic était « sous contrôle ». Il n'y a plus « que de la fumée », a indiqué son porte-parole dans la soirée, et « une nouvelle tentative est en cours pour que d'autres bateaux s'approchent afin de récupérer les passagers au moyen d'échelles de corde ». En attendant, les hélicoptères qui arrivent à s'approcher transfèrent progressivement les passagers à bord d'un navire voisin.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/12/28/incendie-a-bord-d-un-ferry-italien-au-large-de-la-grece_4546770_3234.html#w0MUx1T6B0PRBkoo.99

Des centaines de passagers encore piégés sur un ferry en feu au large de la Grèce
UNE VICTIME GRECQUE
Sur le ferry se trouvaient au départ des personnes de 26 nationalités différentes : 268 Grecs, 54 Turcs, 44 Italiens, 22 Albanais, 18 Allemands, 10 Suisses, 9 Français mais aussi des Russes, des Autrichiens, des Britanniques et des Néerlandais.
Les garde-côtes italiens ont annoncé dans la soirée avoir retrouvé le corps d'un homme, qui s'était selon eux jeté à la mer. Le porte-parole des garde-côtes grecs a confirmé l'information, indiquant qu'il s'agit d'un ressortissant grec qui aurait été « piégé sur la rampe d'évacuation » du bateau.
Le porte-parole a en outre indiqué qu'une femme grecque, qui se trouvait avec la victime, avait pu être sauvée, et transportée à Brindisi, sur la côte italienne. Il pourrait s'agir du couple dont les autorités grecques avaient indiqué, plus tôt dans la journée, qu'un hélicoptère Super Puma de l'armée tentait de les secourir tandis qu'ils se trouvaient en bas d'une rampe, et étaient menacés par les fortes vagues.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/12/28/incendie-a-bord-d-un-ferry-italien-au-large-de-la-grece_4546770_3234.html#w0MUx1T6B0PRBkoo.99

Des centaines de passagers encore piégés sur un ferry en feu au large de la Grèce
Des passagers ayant contacté des chaînes de télévision grecques comme Mega ont parlé d'une situation dramatique, visiblement moins effrayés par le feu lui-même que par leur situation très difficile au milieu de la mer déchaînée. « Ils ont essayé de mettre des canots à l'eau mais nous n'avons pas pu y monter tous », a déclaré l'un d'eux, encore sur le navire. « Nous sommes tous sur le pont, nous sommes mouillés, nous avons froid, nous toussons à cause de la fumée, il y a des femmes, des enfants et des personnes âgées », a précisé un autre voyageur.
Le ministre grec de la défense a indiqué que « le pire n'était pas la nuit, mais la pluie » qui « empêche les secours aériens de travailler ». Dans la journée déjà, le porte-parole de la marine italienne Riccardo Rizzotto avait évoqué des « conditions météorogiques si mauvaises que nous avons besoin d'un soutien extraordinaire ».
Aux vents de force 10 sur l'échelle de Beaufort, qui en compte 12, s'ajoutaient, dimanche après-midi, des pluies torrentielles, de la grêle, et des vagues de six mètres de haut. Selon le média italien Sky TG24, le navire penchait fortement en milieu de journée. Autant d'éléments qui rendent très difficiles les opérations de secours.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/12/28/incendie-a-bord-d-un-ferry-italien-au-large-de-la-grece_4546770_3234.html#w0MUx1T6B0PRBkoo.99

Des centaines de passagers encore piégés sur un ferry en feu au large de la Grèce
INSPECTION RÉCENTE
L'incendie s'est apparemment déclaré dans le pont réservé aux voitures, qui contenait environ 200 véhicules, avant que la chaleur atteigne le navire tout entier. Une certaine panique s'est alors emparée des passagers. L'épouse d'un des cuisiniers a indiqué avoir reçu un coup de fil de son mari qui était terrifié. « Je ne peux plus respirer, nous allons tous brûler comme des rats, que Dieu nous aide », criait-il au téléphone.
Selon Carlo Visentini, qui dirige la société italienne propriétaire du ferry, celui-ci venait de passer avec succès une récente inspection, consécutive à une réparation sur une porte coupe-feu défectueuse. L'inspection a eu lieu le 19 décembre dans le port grec de Patras. « Des essais ont confirmé que le navire était en parfait état de marche », a-t-il dit à l'agence de presse italienne ANSA.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/12/28/incendie-a-bord-d-un-ferry-italien-au-large-de-la-grece_4546770_3234.html#w0MUx1T6B0PRBkoo.99

Des centaines de passagers encore piégés sur un ferry en feu au large de la Grèce
Un navire marchand turc fait également naufrage au large de l'Italie
Un autre bateau a fait naufrage dimanche 28 décembre, au large du port italien de Ravenne. Trois hommes étaient portés disparus après que le navire marchand, battant pavillon turc, a chaviré dans les eaux agitées du nord de l'Adriatique.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/12/28/incendie-a-bord-d-un-ferry-italien-au-large-de-la-grece_4546770_3234.html#w0MUx1T6B0PRBkoo.99