leral.net | S'informer en temps réel

Des conseillers municipaux de Nguidjilogne lâchent Sada Ndiaye pour Macky Sall

C’est la déconfiture au Parti démocratique sénégalais (Pds) dans la zone de Matam. A Nguidjilogne, des conseillers municipaux ont claqué la porte pour rejoindre l’Apr de Macky Sall. A l’origine de cette défection, les rivalités entre les localités de cette commune du Dandé Maayo dans lesquelles le maire Sada Ndiaye est accusé de parti pris. Il s’agit précisément de l’ensemble des conseillers du village de Aly Wouri, qui ne digèrent plus les discriminations dont leur localité ferait l’objet dans les différentes décisions du conseil municipal dirigé par le maire Sada Ndiaye.


Rédigé par leral.net le Mercredi 18 Mars 2015 à 13:26 | | 3 commentaire(s)|

Des conseillers municipaux de Nguidjilogne lâchent Sada Ndiaye pour Macky Sall
Lors d’un point de presse, les démissionnaires laissent entendre qu’ils ont été «trahis depuis la mise en place du bureau municipal, avec le poste d’adjoint au maire qu’on nous avait promis. Depuis lors, nous n’avons jamais senti les retombées de notre participation à la victoire du Pds dans cette commune. Voilà pourquoi nous avons décidé d’arrêter notre compagnonnage avec le Pds, pour rejoindre, librement et sans condition, le parti de Macky Sall».

Seulement, les nouveaux «apéristes» précisent n’être derrière aucun responsable politique. «C’est à la suite des constats que le village nous a demandé de prendre cette décision.» D’après des sources ayant pris part à la dernière réunion du Conseil municipal sous la présidence du maire Sada Ndiaye, «c’est le refus de la majorité des élus, exprimé au vote, qui aurait irrité les conseillers de Aly Woury. Il s’agissait de choisir le lieu pour abriter le futur centre de formation professionnelle de la commune. Contrairement à la volonté des démissionnaires, la majorité a voté pour la localité de Nguidjilogne. Il s’agit là d’un grand coup qui profite au parti de Macky Sall, qui n’a jamais pu gagner cette commune de Nguidjilogne, où le libéral Sada Ndiaye règne en maître.

L'Observateur






Hebergeur d'image