Leral.net | S'informer en temps réel



Des «cyber-djihadistes» piratent des comptes Twitter et YouTube de l'armée américaine

le 12 Janvier 2015 à 19:32 | Lu 285 fois

Des «cyber-djihadistes» piratent des comptes Twitter et YouTube de l'armée américaine
Un groupe de pirates se réclamant du Cyber Califat» de l'État islamique a piraté les comptes Twitter et YouTube d'un centre de commandement de l'armée américaine. Ils affirment y révéler des documents confidentiels.

 

Les comptes Twitter et YouTube du CentCom, un des centres de commandement de l'armée américaine, ont été piratés dans la soirée de lundi par un groupe se réclamant de l'État islamique.

«Au nom de Dieu, le très bienveillant, le très miséricordieux, le Cyber Califat continue son cyberdjihad», pouvait-on lire sur le compte Twitter du Centcom. Le Centcom est l'un des neuf commandements unifiés de l'armée américaine. Il est basé en Floride.

Sur le compte YouTube de l'organisation militaire, des vidéos émanant de la communication de l'État islamique ont été téléchargées dans la journée. Sont également publiés une liste de généraux de l'armée américaine avec leurs adresses et des informations sur des plans militaires concernant la Chine et la Corée du Nord.

Plusieurs documents publiés

Dans une communication tweetée par les pirates présumés, l'organisation livre de nombreux documents censées être des informations personnelles. Les comptes Twitter du Centcom en langue anglaise, arabe ont été suspendus au bout de 40 minutes. Le compte en langue russe est toujours en ligne. Une photo de femme dénudée y apparaît, avec la légende «Nous savons tout de vos femmes».

Des officiels américains ont indiqué à l'agence Reuters que le détournement des comptes YouTube et Twitter était «embarrassant», mais que les données publiées ne contenaient pas d'informations confidentielles. Un des documents tweettés par le compte piratée de l'armée ne serait pas si confidentiel que ça. Il était déjà disponible sur Internet.