leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

Des députés désignent Alioune Sarr, "champion de la hausse des prix"

Alioune Sarr est le ministre du Commerce "le plus nul des régimes de Me Wade et de Macky Sall", selon la députée Woré Sarr. Pour la libérale, c'est la première fois dans l'histoire du Sénégal, que le prix du kilogramme de pomme de terre a atteint la somme de 1200 francs Cfa durant la Korité.


Rédigé par leral.net le Vendredi 30 Juin 2017 à 13:22 | | 0 commentaire(s)|

Hausse des prix des denrées: Des députés désignent Alioune Sarr "champion dans la hausse des prix"
Hausse des prix des denrées: Des députés désignent Alioune Sarr "champion dans la hausse des prix"
Le ministre du Commerce, Alioune Sarr, n'oubliera pas de sitôt son dernier passage à l'Assemblée nationale pour défendre le projet de loi n°16/2017, portant système de récépissé d’entrepôt de marchandises au Sénégal.

Certains députés ont profité de la discussion générale pour tancer le ministre en charge du Commerce. C'est la députée Aissatou Sow Sarr qui a ouvert les hostilités. Selon elle, les prix sont en train d'augmenter sans que le gouvernement ne prenne les mesures idoines pour le stabiliser. "A la veille de la Korité, le sac de pommes de terre était à 10 500 francs Cfa", a dénoncé la députée. Qui exige la mise en place d'un organe de contrôle pour veiller à la maîtrise des prix des denrées de première nécessité. "Il ne faut pas que les producteurs deviennent des spéculateurs parce qu'ils sont protégés par une loi", met-elle en garde.

Prenant la parole, la députée libérale Woré Sarr n'est pas allée avec le dos de la cuillère pour tancer le ministre Alioune Sarr. Elle lui a décerné le prix du meilleur ministre du commerce des régimes de Wade et de Macky Sall, en matière de ...hausse des prix des denrées de première nécessité. Selon la députée, les populations sont tenaillées par des hausses effrénées de prix.

A l'en croire, il suffit de faire le tour de la capitale aux environs de 18 heures pour constater les files indiennes qui se forment autour des vendeuses de bouillie de mil. D'ailleurs, elle assure que le chiffre d'affaires de ces vendeuses a augmenté depuis que le ministre Alioune Sarr est nommé à la tête du département en charge du Commerce. Pour elle, l'Etat ne fait rien pour atténuer cette hausse vertigineuse des prix sur le quotidien des populations.

"Pour la première fois, le prix du kilogramme de pommes de terre est cédé à 1 200 francs et le kilogramme de l'oignon à 800 francs", dénonce-t-elle. Ne s’arrêtant en si bon chemin, elle assure que les populations viennent de passer une fête de Korité qui sera gravée dans leurs esprits, tellement les produits étaient inaccessibles.

Walf Quotidien