leral.net | S'informer en temps réel

Des petits-fils de Feu Serigne Fallou fixent un ultimatum de deux jours pour libérer Assane Mbacké : l’Etat va-t-il relever le défi ?


Rédigé par leral.net le Mercredi 18 Mars 2015 à 10:53 | | 10 commentaire(s)|

Des petits-fils de Feu Serigne Fallou fixent un ultimatum de deux jours pour libérer Assane Mbacké : l’Etat va-t-il relever le défi ?
Ils ont lancé un défi au régime de Macky Sall et risquent de devoir se frotter au président de la République, pour arriver à leurs fins. En effet, au moment où lecChef de l’Etat a endossé son costume de va-t-en-guerre contre ceux qu’il assimilent à des fossoyeurs de la paix, des petits-fils de Serigne Fallou ont, ce mardi, au terme d’une réunion de plusieurs heures, lancé un ultimatum à l’Etat. Pour que celui-ci libère Serigne Assane Mbacké placé sous mandat de dépôt, depuis lundi 16 mars 2015.

Et ce, pour avoir publiquement revendiqué la paternité de l’incendie des deux domiciles du député Moustapha Cissé Lô.

Lors d’un point de presse tenu devant la maison de deuxième Khalife de Touba, Serigne Ousseynou Mbacké Atékh, Serigne Fallou Mbacké , Serigne Sidi Mbacké Cheikhouna et leurs parents ne cherchent pas midi à quatorze heures. Pour eux, il n’y a pas de doute : le régime cherche à venger Marième Faye Sall suite à la plainte déposée contre elle par le jeune Mbacké-Mbacké.

Pour calmer les nerfs déjà tendus, le porte-parole du khalife général des “Mourides”, Serigne Bass Abdou Khadre, a cherché à convaincre les plus sceptiques quant à la possibilité d’une libération du jeune pro-Karim Wade. Pour ce faire, il leur a expliqué qu’il a initié des démarches,aux fins d’obtenir la libération anticipée du pyromane en question.

Pour rappel, après des propos injurieux contre l’un des fils de Feu le vénéré Serigne Fallou Mbacké et qui porteraient les empreintes du député Moustapha Cissé Lô, des fidèles du Saint homme avaient mis à sac et incendié les deux villas, la boulangerie et l’un des véhicules du parlementaire.

Plus tard, non seulement Serigne Assane Mbacké a publiquement revendiqué l’attentat perpétré contre les biens de l’élu, mais aussi, a-t-il récemment joué sur les nerfs de celui-ci. En déclarant à qui veut l’entendre que si le tonitruant député récidivait, il le tuerait purement et simplement.

Actusen.com






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image