leral.net | S'informer en temps réel

Des syndicalistes en phase avec le code de déontologie, mais rappellent les doléances à satisfaire


Rédigé par leral.net le Mardi 25 Octobre 2016 à 20:11 | | 0 commentaire(s)|

Viviane Laure Elisabeth Bampassy, ministre de la Fonction publique, de la rationalisation des effectifs et du renouveau du service public
Viviane Laure Elisabeth Bampassy, ministre de la Fonction publique, de la rationalisation des effectifs et du renouveau du service public
Des organisations syndicales ont salué l’élaboration d’un Code de déontologie générale des agents publics mais invitent l’Etat à prendre d’avantage en compte les doléances des travailleurs de la Fonction publique et élargir ce code aux autres travailleurs.


Le ministère de la Fonction publique, de la Rationalisation des effectifs et du Renouveau du service public a organisé ce mardi un atelier de partage de l’avant-projet de loi portant Code de déontologie générale des agents publics avec les organisations syndicales et amicales des agents de l’Etat.

Ce code a été élaboré par un comité de pilotage mis en place par le Premier ministre. Le projet s’articule autour de 40 articles et vise à renouveler le contrat de confiance entre les citoyens, les agents publics et l’administration.

Le Secrétaire général du Syndicat des travailleurs de la Justice (SYTJUST), Elhadji Ayé Boun Malick Diop a soutenu que ce code est ‘’une avancée significative’’ et qu’il est bon que l’agent du service public puisse savoir l’attitude à adopter par rapport aux usagers.

‘’L’initiative est à féliciter mais, il faut rappeler à l’Etat de veiller à la satisfaction des doléances des travailleurs de la fonction publique et de la justice’’, a-t-il dit, promettant de contribuer à l’enrichissement du code soumis à leur attention.

De son côté, le secrétaire général du Syndicat autonome de la santé, Saliou Daff, s’est félicité de ce code et promet de partager les 40 articles de ce projet de loi aux travailleurs.

’’Le code de déontologie ne doit pas seulement cibler les agents de la Fonction publique, il faut l’élargir aux institutions et aux politiciens car l’effondrement des grandes civilisations est consécutive à l’effondrement des valeurs morales’’, a dit le Secrétaire général du Cadre unitaire syndical des enseignants du moyen secondaire (CUSEMS), Abdoulaye Ndoye.

M. Ndoye appelle le gouvernement à ’’honorer ses engagements pour restaurer la confiance et motiver les enseignants, ce qui est un élément
essentiel’’.

aps






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image