leral.net | S'informer en temps réel

Désencombrement des rues des Hlm : Pèdre Ndiaye dénonce la politique de deux poids deux mesures du maire Babacar Sadikh Seck

Le président du Cercle des Amis et Défenseurs des enfants (Cade), Pèdre Ndiaye, a dénoncé, ce week-end, la démarche, du maire de la commune des Hlm, Babacar Sadikh Seck, sur le désencombrement des rues. Pour M. Ndiaye, les priorités de la mairie sont ailleurs. Il invite donc le maire à s’exprimer sur ce qui a été fait des 29 millions d’allocation où il y a des rubriques de désinfection.


Rédigé par leral.net le Lundi 16 Novembre 2015 à 09:40 | | 1 commentaire(s)|

« Nous fustigeons (...) le deux poids deux mesures qui est utilisé dans ce travail de désencombrement des rues entamées par le maire de la commune Babacar Sadikh Seck », a déclaré le président du Cercle des Amis et Défenseurs des enfants Cade), Pèdre Ndiaye. Mieux, dit-il, au moment où les démolisseurs qui n’ont donné ni sommation ni notification démontaient le prolongement de la véranda de sa maison, il y a une maison d’un conseiller municipal, dans les mesures, qui n’a pas été touchée. Pour ce, il invite le maire à orienter ses priorités ailleurs. Parce que, dit-il, le maire devrait plutôt faire le bilan des réalisations de la mairie en 2015 qui est une priorité pour la population. Aussi, doit-il également donner des éclairages sur les prévisions de la mairie et dire à ses administrés ce qu’il en est des 29 millions d’allocation où il y a des rubriques de désinfection.

Visiblement remonté par la destruction de la véranda de sa maison, Pèdre Ndiaye pense que le maire ferait mieux de s’occuper du mur de l’école Samba Guèye qui est par terre et du rétablissement de l’électricité dans les écoles de sa commune. Selon Pédre Ndiaye, le maire doit prendre en charge la question des marchands ambulants. Parce qu’il ne peut pas les déguerpir sans leur chercher un endroit de chute.

Fara Mendy






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image